Nouvelle équipe dirigeante de CNP : fin de l'acte 1

Nouvelle équipe dirigeante de CNP : fin de l'acte 1

L'ancien directeur de cabinet de François Fillon à Matignon a été élu à la présidence de CNP assurances en remplacement d'Edmond Alphandéry. L'intérim à la tête de la compagnie est assuré par Antoine Lissovski.

Pour Edmond Alphandéry (69 ans) et Gilles Benoist (65 ans), c'était la dernière assemblée générale, puisque leurs mandats respectifs de président et de directeur général de CNP assurances arrivaient à échéance à l'issue de l'assemblée du 29 juin. Le conseil d'administration s'est réuni dans la foulée pour élire son nouveau président, Jean-Paul Faugère, conseiller d'État et, entre autres, ancien commissaire contrôleur des assurances (1980-1981), directeur de cabinet de François Fillon aux Affaires sociales, à l'Éducation nationale (2002-2005) et à Matignon (2007-2012).

Mandats échelonnés

Entrent également au conseil d'administration le député UMP sortant de Savoie, Michel Bouvard, et, au titre de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Virginie Chapron du Jeu. Toutes les résolutions présentées ont été adoptées par les actionnaires, notamment celle visant à modifier la durée des mandats des administrateurs, qui s'échelonnent de deux à cinq ans, « afin que tous les administrateurs ne soient pas renouvelés en bloc », a expliqué Edmond Alphandéry. « Aucune modification n'a été apportée aux rémunérations des dirigeants », a indiqué Hugues de Vauplane, qui préside le comité des rémunérations et des nominations. Le nouveau président percevra donc, comme son prédécesseur, 380 000 € par an, auxquels s'ajoutent 70 000 € de jetons de présence. Les administrateurs ont reçu 582 550 € sous forme de jetons de présence en 2011, versés directement aux actionnaires (Spassure, CDC, Trésor public) ou en personne lorsque les administrateurs sont indépendants. A également été adoptée la résolution prévoyant de verser le dividende sous forme d'actions, afin de renforcer les fonds propres de la compagnie.

En attendant le DG

Seule une inconnue demeure : le nom du futur directeur général qui remplacera définitivement Gilles Benoist. En effet, la nomination doit être validée par le futur directeur général de la CDC, qui ne sera pas en fonction avant le 15 juillet. En attendant, c'est Antoine Lissovski, directeur financier et directeur général adjoint qui assure l'intérim à la tête de CNP assurances.

FIN DU FLIRT AVEC MALAKOFF-MÉDÉRIC

  • Gilles Benoist a écrit au délégué général de Malakoff-Médéric, Guillaume Sarkozy (lire sa réaction p. 18-19), pour mettre un terme à leur projet de partenariat en épargne retraite. Motif : des tests de commercialisation insuffisamment concluants. C'est la fin d'un flirt de quatre ans, dont l'idée initiale était de créer une filiale commune en épargne retraite individuelle et collective, puis une joint-venture.
  • Le projet a été bloqué en 2010 par l'Autorité de contrôle prudentiel, qui a refusé le transfert d'un portefeuille de Quatrem s'élevant à 500 M€ pour cause d'insuffisance de provisionnement des contrats adossés à des taux garantis. Depuis, un simple partenariat prévoyait une phase de test avec une évaluation mi-2012.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 novembre 2020

ÉDITION DU 20 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances risques statutaires..

Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

22 novembre

77 - CHAMPS SUR MARNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nouvelle équipe dirigeante de CNP : fin de l'acte 1

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié