Performance des placements : les assureurs invités à s'inquiéter

La crise irlandaise devrait plus que jamais attirer l'attention des assureurs - parmi les plus grands détenteurs d'actifs du monde avec 23 000 Md$ -, selon la dernière étude Sigma éditée par Swiss Re. Sous le titre « Environnement mondial peu favorable aux investissements des assureurs », elle analyse les répercussions de la baisse des rendements d'actifs sur les bénéfices des compagnies. Parmi ces répercussions, le relèvement des taux de primes pour maintenir la rentabilité et par ricochet, une réduction du volet de couverture par les assurés... Les placements sont actuellement d'autant moins séduisants pour les assureurs que les normes réglementaires comme la comptabilité « market to market » poursuivent leur poussée et invitent les assureurs à s'engager dans des actifs plus sûrs, mais moins rentables. Le refuge dans des emprunts d'Etat n'est cependant plus aussi sûr qu'auparavant, comme le soulignent David Laster et Raymond Yeung, les auteurs de l'étude, sans compter que les rendements obligataires en Allemagne et aux Etats-Unis et surtout au Japon sont à des plus bas historiques. Et les auteurs d'inciter les assureurs à se tourner vers les actions des marchés émergents prometteurs de rendements attendus supérieurs.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 13 décembre 2019

ÉDITION DU 13 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances du CIRAD.

CIRAD

14 décembre

75 - CIRAD

Assurance responsabilité civile.

Gironde Habitat

14 décembre

33 - BORDEAUX

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Performance des placements : les assureurs invités à s'inquiéter

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié