Solvabilité 2 : les assureurs changent leur approche en matière de calcul de capital

Solvabilité 2 : les assureurs changent leur approche en matière de calcul de capital

A l’approche de l’implémentation de la directive Solvabilité 2, les assureurs européens transforment leur méthode en matière de calcul d’adéquation de leurs fonds propres, selon une étude annuelle réalisée par l’Economic Intelligence Unit pour le compte de Deloitte.  Plus de la moitié des 60 sociétés d’assurances basées au Royaume-Uni interrogées ont déclaré avoir fait évoluer leur approche et 60% en lui apportant plus de sophistication. Parmi celles qui ont décidé de modifier leur approche, plus du tiers (37%) sont passées d’un modèle interne partiel à un modèle interne total et 23% se sont éloignées de la formule standard.

Cependant, note l’étude, 40% de celles, qui ont opté pour un changement d’approche, ont décidé d’utiliser une méthode plus simple, avec 10% évoluant d’un modèle interne total à un modèle partiel et 13% passant d’un modèle partiel à une formule standard. Enfin, 17% ont évolué d’un modèle total à une formule standard.  « Les modèles internes peuvent s’avérer plus chers que la formule standard à mettre en place et à gérer mais ils peuvent donner aux assureurs une image plus claire de leurs risques et réduire leurs besoins en capitaux », rappelle l’étude.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

SEMIGA

31 octobre

30 - SEMIGA

Prestations d'assurances pour l'ign.

Institut National de l'Information Géographique et Forestière - IGN

31 octobre

94 - ST MANDE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Solvabilité 2 : les assureurs changent leur approche en matière de calcul de capital

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié