[DOSSIER] L'assurance au Maghreb 1/6

Tunisie : Rien de révolutionnaire

L'avenir semble serein pour l'assurance tunisienne. Après un début 2011 « particulier », les entreprises dégagent des résultats significatifs. Le pays reste sous-équipé en contrats.

L'assurance tunisienne compte 19 entreprises résidentes et 4 compagnies « offshore ». Dans le premier groupe, 15 ont le statut de sociétés anonymes et 4 celui de sociétés à forme mutuelle. La plupart des compagnies sont multibranches, mais certaines sont spécialisées : 3 en assurance vie (Hayet, Amina et Maghrebia vie), 1 en assurance des crédits à l'exportation (Cotunace), 1 en réassurance (Tunis Re) et 1 en assurance des crédits commerciaux locaux (Assure-Crédits).

Le marché est également maillé par un dense réseau d'intermédiaires (818 en 2009), opérant dans leur quasi-totalité comme agents (721) mandataires des compagnies, à côté de 64 bureaux de courtage et de 33 producteurs d'assurance vie.

L'entrée de Groupama, en 2008, dans le capital de la Société tunisienne d'assurances et de réassurance (Star) à hauteur de 35% a donné une nouvelle dimension à la stratégie de cette dernière. Comme l'explique son PDG, Lassad Zarouk, la Star est « nantie d'une large expérience en matière de produits et de segmentation du marché, Groupama assure le suivi et l'accompagnement de notre compagnie en vue de maintenir son statut de leader sur le marché tunisien ». Avec 20% du marché, la Star a dégagé, au titre de l'exercice 2010, un résultat net de 17,79 millions de dinars tunisiens (9,2 M€), avec un total du bilan de 709,796 millions de dinars tunisiens (367,57 M€).

L'auto se taille la part du lion

Selon le directeur technico-commercial de la Compagnie méditerranéenne d'assurances et de réassurances (Comar), Béchir Elloumi, le marché tunisien représentait en 2010 un volume de primes de 1,113 milliard de dinars tunisien (576 M€), en augmentation de 9% par rapport à 2009.

Cette hausse est soutenue par la branche automobile, qui progresse de 10% pour représenter 46% du chiffre d'affaires du marché. Durant cette même période, les primes émises par la Comar, qui revendique 11,25% du marché, affichent une croissance de 8% par rapport à 2009. Fer de lance de l'ensemble des compagnies d'assurances, la branche automobile représente un enjeu important, puisqu'elle génère en moyenne 50% des émissions de primes.

En revanche, le chiffre d'affaires de l'assurance agricole reste faible, en deçà des prévisions. Selon la revue locale L'Écho de l'assurance, dans son numéro de décembre 2010, la part de l'assurance agricole dans les émissions globales du secteur s'est limitée à 0,9% en 2009. Le taux d'agriculteurs assurés est extrêmement réduit. Seuls 7,75% d'entre eux ont souscrit une assurance agricole, la plupart par obligation de crédit. Pourtant, 70% de la profession est concernée par des risques d'inondation et de grêle.

TUNISIE
  • 10,4 millions d'habitants Taux de pénétration de l'assurance : 1,76%

CA : 576 M€

Croissance du secteur : 9% en 2010

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services de transport de personnes d'un événement

Ass. Festival International des Séries de Lille

27 novembre

59 - Lille

Assurance 'Responsabilité civile et risques annexes.

Conseil Départemental de l'Orne

27 novembre

61 - AGENCE D'INGENIERIE DE L'ORNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tunisie : Rien de révolutionnaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié