Une profession au plus près des sinistrés

La préfecture de Meurthe-et-Moselle et la communauté urbaine du Grand Nancy ont mis en place un partenariat inédit pour aider les centaines de victimes des pluies diluviennes survenues dans la nuit du 21 au 22 mai. Six professionnels de l'assurance, représentant la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux (Agea), le Centre de documentation et d'informations de l'assurance (CDIA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema), ont assuré, durant trois jours, des permanences dans les mairies des communes les plus touchées (Essey-lès-Nancy, Saint-Max et Nancy).

Les permanences n'ont pas désempli tant les habitants avaient besoin d'être informés et rassurés.

Philippe Morel, coordinateur catastrophes naturelles de la FFSA en Lorraine

Réactivité générale

« Les permanences n'ont pas désempli tant les habitants avaient besoin d'être informés et rassurés, même lorsqu'ils avaient déjà rempli leur déclaration de sinistre », témoigne Philippe Morel, coordinateur catastrophes naturelles de la FFSA en Lorraine. L'orage a provoqué un décès, 200 000 coupures de courant et des dégâts qui pourraient se monter à plusieurs dizaines de millions d'euros. Dans la zone commerciale d'Essey-lès-Nancy, la montée des eaux a endommagé les stocks, grillé les systèmes informatiques des entreprises et contraint les commerces à la fermeture. Les ruissellements ont détruit 2 km de voiries et entraîné des centaines de voitures. Maire de Nancy et président de la communauté urbaine, André Rossinot a demandé un décret de catastrophe naturelle pour indemniser les victimes. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui s'est rendu sur les lieux, a promis des procédures rapides.

Emploi

AFI ESCA

Commercial grands comptes H/F

Postuler

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances 2019-2022 pour la SIG.

Société immobilière de la Guadeloupe (SIG)

24 janvier

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une profession au plus près des sinistrés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié