Au-devant des créateurs « pauvres »

Pas facile de convaincre la sphère associative qu'une fondation de banquiers et d'assureurs peut s'intéresser aux créateurs issus des milieux défavorisés. C'est le pari de la fondation Entrepreneurs de la Cité.

En 2009, l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) a accordé près de 15 000 microcrédits et contribué à la création de plus de 10 000 entreprises. 12 000 emplois ont ainsi vu le jour. Si le taux de pérennité de ces petites entreprises est exceptionnellement élevé (67 % après deux ans), leur niveau d'assurance reste extrêmement faible : 60 % ne sont pas ou mal assurés (source : Adie 2006).

« Ces entrepreneurs issus d'une certaine marginalité économique ne vont habituellement pas sur le marché de l'assurance. Les produits ne sont d'ailleurs pas conçus pour leurs besoins. Ils sont trop chers et les assurances ne veulent pas forcément de ces clients, ou ne les connaissent pas », estime Nathalie Rauch, responsable de l'association des assurés Entrepreneurs de la Cité. Comment, en effet, assurer un stock de 2 000 E quand les compagnies commencent à garantir à une valeur minimale dix fois supérieure ?

Des tarifs en deçà du marché

L'association Entrepreneurs de la Cité a précisément vu le jour en 2006 pour encourager ces « créateurs pauvres », selon l'expression de Bruno Rousset, à assurer leur activité, même modeste. Fidèle à sa logique du « coup de pied dans la fourmilière », il a proposé d'assurer un risque qui n'intéressait personne. April en a fait un projet d'assureurs. Très rapidement, plusieurs compagnies et banques se sont associées à cette idée et ont mis en commun le capital suffisant pour garantir le risque. À but non lucratif. Devenue une fondation, Entrepreneurs de la Cité a été reconnue d'utilité publique en 2008.

Axéria IARD assure le risque multirisque professionnel ; la CNP, La Mondiale et AG2R, la prévoyance et la complémentaire santé ; la CFDP, la protection juridique. Chacun, dans sa spécialité, apporte les produits assuranciels qu'il connaît le mieux, à des prix de 30 % à 50 % en deçà du marché. La Banque postale et la Matmut ont rejoint le projet par un apport financier.

De la pédagogie

« Le premier rôle d'Entrepreneurs de la Cité consiste à accompagner les créateurs. La plupart ne sont absolument pas sensibilisés à la nécessité d'assurer leur entreprise naissante. Ils sortent parfois de périodes difficiles, d'années durant lesquelles ils n'ont eu pour seule ressource que le revenu minimum d'insertion, beaucoup sont en situation de handicap. Nous prenons le temps, même au téléphone, pour aider les personnes à remplir leur dossier de souscription. Nous avons un rôle pédagogique important ; nous suivons aussi de près les créateurs dans la gestion des sinistres », explique Nathalie Rauch, fière des 1 500 contrats souscrits d'ici à fin 2010.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Au-devant des créateurs « pauvres »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié