Autopartage : la Maif prend une participation dans Koolicar

Autopartage : la Maif prend une participation dans Koolicar
La Koolbox vise à à faciliter les locations de proximité de courte durée en libérant les particuliers de contraintes techniques.

La Maif passe à l’offensive dans l’économie de partage. La mutuelle des instituteurs annonce avoir pris une participation à hauteur de 2,6 M€ dans Koolicar, un site d’autopartage entre particuliers. Le rapprochement entre les deux opérateurs n’est pas nouveau, puisque la Maif était déjà le partenaire assurance et assistance de Koolicar. «Avec les modes de consommation qui évoluent vers des modèles basés sur l’usage plutôt que la propriété, l’écosystème de la mobilité est entré dans une phase de profondes mutations», souligne Pascal Demurger, directeur de la Maif.

Accélérer la montée en puissance de Koolicar

Cette levée de fonds, à laquelle s’ajoutent 200 000 € de fonds privés, intervient dans un moment stratégique pour l’opérateur d’autopartage fondé en 2011. Ce dernier ambitionne d’équiper, dans les deux années à venir, en France, près de 6 000 véhicules de la Koolbox, un boîtier destiné à faciliter les locations de proximité de courte durée en libérant les particuliers de contraintes techniques telles que la signature d’un contrat, l’échange des clés, la gestion de l’état des lieux, le calcul du kilométrage… Une montée en puissance dont le but poursuivi est l’acquisition de parts de marché sur un segment déjà occupé par des poids lourds tels que blablacar.fr (6 millions d’inscrits en Europe) et drivy.com.

La Maif en quête d’opportunités commerciales

De son côté, la Maif, acteur de l’économie sociale et solidaire, continue de cultiver sa proximité avec le secteur de l’économie collaborative et de partage. La mutuelle dispose déjà d’un partenariat avec blablacar.fr, mais limité à des échanges métiers et des actions de communication communes. Des partenariats avec d’autres start-up seraient d’ailleurs en cours de négociation. Ils pourraient aboutir d’ici octobre.

L’enjeu pour la Maif : décrocher de nouveaux relais de croissance, même modestes, en dehors de marchés traditionnels hyperconcurrentiels et saturés. Et ce, alors que le portefeuille auto de la mutuelle est resté stable l’an dernier. Au 31 décembre 2013, le groupe assurait 3 423 079 véhicules (-0,04% par rapport à 2012).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 octobre 2021

ÉDITION DU 15 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et exécution de contrats d'assurances

SICTOM

16 octobre

28 - Nogent-le-Rotrou

Mission d'expertise technique et financière en matière de rénovation énergétique ...

Métropole Européenne de Lille (MEL)

16 octobre

59 - METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE

Prestations de commissariat aux comptes pour les exercices 2022 à 2027

Bourgogne Franche-Comté Numérique

16 octobre

21 - SPL BOURGOGNE FRANCHE COMTE NUMERIQUE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Autopartage : la Maif prend une participation dans Koolicar

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié