Aviva se désengage totalement de Delta Lloyd

Aviva se désengage totalement de Delta Lloyd
Le siège d'Aviva à Londres

L’assureur britannique s’apprête à céder son capital restant dans son ancienne filiale néerlandaise Delta Lloyd. Le montant de l’opération porte sur 19,4 % du capital, soit 34,3 millions de titres, pour un montant de 353 millions de livres (433 millions d'euros). Cette décision n’est pas une surprise, puisque le 6 juillet dernier, le groupe avait déjà cédé 21% du capital pour un montant de 318 millions de livres (environ 400 millions d’euros). Un « délestage » qui faisait suite à une première cession en avril 2011.

Un investissement qui n’était plus stratégique

A l’époque, en avril 2011, Aviva avait annoncé que Delta Lloyd n’était plus un investissement stratégique, le Benelux ne faisant pas partie des 12 marchés clés définis comme tels. Le résultat avait conduit à une réduction de sa participation dans le capital de la compagnie néerlandaise, passant de 58 à 43 % du capital.

Le 5 juillet dernier, à l’occasion de la présentation des nouvelles orientations stratégiques du groupe,  John McFarlane, président par intérim, avait confirmé qu’Aviva allait se séparer de 16 de ses 58 activités.  Aujourd’hui, Mark Wilson, officiellement président d’Aviva depuis le 1er janvier affirme « cette vente sera un bon démarrage pour 2013 et soutient notre  stratégie visant à réduire notre focus et rendre l'organisation plus agile. Nous concentrons notre capital là  où nous pouvons attendre des rendements plus élevés ».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Aviva se désengage totalement de Delta Lloyd

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié