Aviva tente de rassurer ses actionnaires

Aviva tente de rassurer ses actionnaires
Mark Wilson, directeur général d'Aviva : "Les fondamentaux d’Aviva sont sains. Notre bilan est solide et résistant." :

A l’occasion d’une journée aux investisseurs, l’assureur britannique a promis de générer davantage de cash et de verser des dividendes plus élevés.

Pour Aviva, l’objectif de la journée aux investisseurs qui s’est tenue le 6 juillet, était clairement de rassurer les actionnaires. Le groupe, dont l’action a perdu près de 27% depuis janvier, a annoncé son intention de générer 7 Mds de livres de cash (8,2 mds d’euros) au cours des trois prochaines années et de verser la moitié de ses gains en dividendes en 2017, comparé à un ratio de 42% l’an dernier.

Des fondamentaux "sains"

Aviva s’est aussi fixé comme objectif d’atteindre une croissance des bénéfices opérationnels en normes IFRS autour des 5% sur le moyen terme. « Les fondamentaux d’Aviva sont sains. Notre bilan est solide et résistant et nous sommes un groupe plus simple, plus concentré et avec une excellente présence. Il s’agit de fondations solides sur lesquelles nous pouvons croître les profits, la trésorerie et les dividendes au cours des prochaines années. Bien qu’il soit trop tôt pour quantifier l’impact précis du Brexit, nous sommes confiants sur notre capacité à continuer à grossir »,  a souligné Mark Wilson, directeur général de la compagnie d’assurances.

Pas d'impacts majeurs du Brexit

Suite au Brexit, le groupe ne s’attend pas à des impacts structurels importants. « Les opérations européennes d’Aviva sont toutes des filiales locales, à l’exception de l’Irlande, qui est devenue une succursale l’an dernier », a souligné le directeur général,  « Et notre réflexion va sans doute porter sur ce pays », a-t-il indiqué. Pour le dirigeant, la grande incertitude repose en revanche sur les perspectives de revenus et de profits sur le moyen terme: «Nous bénéficions de la baisse de la livre sterling et de la diversité de nos gains, ce qui nous permet de nous protéger. » Enfin, Mark Wilson a également minimisé la persistance d’un environnement de taux bas sur Aviva en signalant que «l’impact sur le bilan était relativement modeste».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour la construction du CCAS

Ville de Lambersart

27 novembre

59 - Lambersart

Prestations d'assurance pour le gcs giba.

CHS Césame Centre Santé Mentale Angevin

27 novembre

49 - STE GEMMES SUR LOIRE

Prestations de services en assurances pour les années 2021-2024 de la CACEM.

CA du Centre de la Martinique

27 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Aviva tente de rassurer ses actionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié