Axa et la Macif poursuivent leur action dans la micro-assurance

Axa et la Macif poursuivent leur action dans la micro-assurance
De gauche à droite : Philippe da Costa, groupe Macif, Catherine Barbaroux, Adie et Nicolas Moreau, Axa France, lors de la signature de la convention triennale.

Engagés depuis 2007 dans la fourniture de contrats d’assurance aux entrepreneurs soutenus par l’Adie, Axa France et la Macif renouvellent leur partenariat pour trois ans. Objectif : assurer 4000 nouveaux créateurs d’ici à 2016.

 

Permettre aux personnes n’ayant pas accès à des crédits bancaires classiques de créer leur entreprise : la mission de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) s’est enrichie en 2007 d’un volet assurance avec le soutien d’Axa France et de la Macif. Il y a six ans en effet, la companie d’assurance et la mutuelle s’associaient pour proposer des contrats adaptés à ces micro-entrepreneurs en termes de garanties et de tarifs.

Sur le terrain, le déploiement de cette initiative n’a pas été aussi rapide que prévu : 3 000 jeunes pousses ont été assurées au lieu des 4 000 attendues fin 2011. « Il a fallu un peu de temps pour diffuser les compétences nécessaires à l’appropriation de cette nouvelle offre au sein de nos équipes », explique Bruno Gautier, directeur micro assurance de l’Adie.

Importance du soutien des assureurs

Ce léger retard sur la feuille de route initialement prévue ne remet pas en cause la pertinence du partenariat. Au contraire. Dans un contexte économique tendu, l’accès à l’assurance peut s’avérer plus complexe pour les entrepreneurs. Or, la protection de l’activité fait partie des facteurs de réussite. Dans 17% des cas d’échecs observés par l’Adie au cours des trois dernières années, la cessation d’activité était consécutive à un sinistre (perte de véhicule, équipements ou locaux endommagés, etc.). D’où l’importance du soutien des assureurs, a souligné Catherine Barbaroux, présidente de l’Adie, lors de la signature du renouvellement pour trois ans de la convention de partenariat avec Axa France et la Macif.

Co-assurance des garanties

En pratique, les différentes garanties (responsabilité civile, dommages aux biens, assurance automobile, multirisque, etc.) sont co-assurées à part égale par la compagnie et la mutuelle, la première étant en charge de la souscription et la seconde de la gestion des sinistres. Pour les deux assureurs, ce partenariat relève de l’action de mécénat. Avec des primes moyennes annuelles de 250 à 250 € par contrat, la rentabilité n’est pas au rendez-vous. « C’est un investissement pour nous, reconnaît Delphine Maisonneuve, directeur du marché des professionnels d’Axa France, sur un portefeuille de cette taille, un sinistre important suffit à déséquilibrer les résultats. »

Mais pour Axa France comme pour la Macif, ce soutien à l’Adie correspond à une volonté d’accompagner la création d’activités, « un sujet essentiel pour l’économie française à l’heure où la capacité d’entreprendre est mise à mal » souligne Philippe Da Costa, conseiller du président du groupe Macif. Pour renforcer leur engagement, Axa France et la Macif entendent associer leurs collaborateurs à l’accompagnement des équipes de l’Adie, via le mécenat de compétences.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aide à la décision dans la stratégi...

Ville de Paris / Secrétariat général Délégation générale à la modernisation

20 juillet

75 - VILLE DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa et la Macif poursuivent leur action dans la micro-assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié