[DOSSIER] Axa France : les années Moreau 1/6

Axa France : Nicolas Moreau quitte une compagnie modernisée

Axa France : Nicolas Moreau quitte une compagnie modernisée
Nicolas Moreau a annoncé sa décision de quitter Axa après avoir passé 25 ans au sein du groupe.

Candidat à la succession d’Henri de Castries à la tête d’Axa, Nicolas Moreau met un terme à une longue carrière au sein du groupe d’assurance français. Le 30 juin 2016, il quittera le groupe qu’il a rejoint en 1991 et la direction d’Axa France, entité phare d'Axa, qu’il a contribué à transformer en cinq ans.

La question de son avenir au sein du groupe Axa se posait depuis l’annonce le 21 mars 2016 du départ prochain d’Henri de Castries et de la nomination à partir du 1er septembre 2016, de Thomas Buberl, au poste de directeur général du groupe. La réponse a été fournie par un communiqué du groupe diffusé ce mercredi 18 mai, confirmant une information publiée la veille par la Lettre de l’Assurance : Nicolas Moreau, PDG d’Axa France, quittera le groupe le 30 juin 2016.

Candidat à la succession d’Henri de Castries, Nicolas Moreau, membre du comité de direction et du comité exécutif du groupe, se faisait discret ces derniers temps. Il était notamment absent de la dernière assemblée générale au cours de laquelle Thomas Buberl, le futur directeur généra,l a donné aux actionnaires un aperçu de sa vision de l’avenir du groupe.

25 ans au service d'Axa

Dans un courrier adressé aux salariés ce mercredi 18 mai, dont l’Argus a eu connaissance, Nicolas Moreau annonce sa décision de quitter Axa et « sa grande émotion » après 25 ans au service du groupe, tout en remerciant  les équipes pour leur engagement. « Je ne laisse pas totalement Axa derrière moi ; j’emporte mille expériences, tant de bons souvenirs et surtout beaucoup d’amis, qui me donnent confiance pour la suite. (…) Je garde une fierté particulière des cinq années que nous avons vécues ensemble, au sein d’Axa France, surtout quand je regarde ce que nous avons construit depuis mon arrivée », écrit-il en retraçant les grandes étapes de sa carrière.

Entré au sein du groupe Axa en 1991, en tant que vice-président de la direction financière, Nicolas Moreau a ensuite évolué au sein d’Axa Investment Managers, et dirigé les activités d’Axa UK avant de prendre, en 2010, la suite de François Pierson, à la tête d’Axa France, principale entité du groupe (22% du chiffre d’affaires).

Modernisation de l'entreprise

En cinq ans, Nicolas Moreau a mené plusieurs chantiers d’envergure au sein d’Axa France – modernisation de l’entreprise, de son offre et de ses réseaux de distribution, ou encore réorientation de l’activité assurance de personnes -, tout en conjuguant croissance et rentabilité. Le chiffre d’affaires d’Axa France qui était sous la barre des 20 Md€ en 2011 a dépassé les 22 Md€ en 2015. Et le résultat opérationnel a progressé de manière régulière en cinq ans pour atteindre les 1,3 Md€. Tout cela sans crise majeure.

Pourtant à son arrivée, rien n’était acquis. Lorsqu’il a pris la direction d’Axa France en 2010 après avoir piloté pendant plusieurs années les activités d’Axa en Grande-Bretagne, un marché très différent de la France en termes de distribution, Nicolas Moreau a été accueilli par un réseau d’agents généraux prêts à boycotter la compagnie. La crise s’est assez rapidement résorbée pour laisser place à des travaux constructifs.

En interne, son profil de financier a par ailleurs laissé craindre des décisions drastiques à son arrivée. « Cela n’a pas été le cas, il y a eu des restrictions et des économies bien sûr, mais pas de lame de fond et en cinq ans, nous avons réussi à instaurer un dialogue social équilibré », indique Joël Mottier, coordinateur syndical national CFE-CGC du groupe Axa.

Qui pour lui succéder ?

Reste à savoir qui succèdera à Nicolas Moreau et quelle sera la feuille de route de celui ou celle qui pilotera les activités françaises sachant que Thomas Buberl, le futur directeur général, a d’ores et déjà placé la modernisation de l’entreprise parmi ses priorités et que depuis plusieurs années, le groupe met davantage l’accent sur les pays émergents que sur les marchés matures.

Des annonces quant à la nouvelle organisation sont attendues, en interne, ce lundi 23 mai. Une chose est sûre, à l’avenir, comme ces cinq dernières années, au sein d’Axa France, il sera encore question de réduction des dépenses et de transformation digitale. Désormais comme le souligne Joël Mottier, la question est de savoir quelle sera la cadence imposée par la nouvelle direction.

Se pose aussi la question de l’avenir professionnel de Nicolas Moreau. Sur ce point, le PDG d’Axa France n’a rien révélé aux salariés, précisant simplement : « je vais rester fidèle aux valeurs qui ont conduit mon action chez Axa : la loyauté, le sens des responsabilités, l’acceptation du changement sans jamais le craindre, ainsi qu’une capacité à prendre des risques, y compris personnels, au profit de l’entreprise. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion des contrats d'assurances de Quevilly Habitat

Quevilly Habitat

13 novembre

76 - Le Grand-Quevilly

Assurances de la Communauté de Communes du Pays des Sources 2020-2023..

Communauté de communes Pays des Sources la Château

13 novembre

60 - RESSONS SUR MATZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa France : Nicolas Moreau quitte une compagnie modernisée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié