[DOSSIER] E-dossier : Spécial Auto-MRH 3/6

Axa s’associe avec BlaBlaCar pour sécuriser la pratique du covoiturage

Axa s’associe avec BlaBlaCar pour sécuriser la pratique du covoiturage
En tant que partenaire de BlaBlaCar, Axa fournit des services d'assistance et d'assurance facilitant la pratique du covoiturage.

Le partenariat européen signé entre le groupe Axa et la société française BlaBlaCar va permettre aux conducteurs et aux passagers pratiquant le covoiturage de bénéficier, sans frais supplémentaires, de services d’assurance et d’assistance. Les premiers pays concernés par cet accord sont la France et le Royaume-Uni.

Le groupe Axa prend position dans l’économie collaborative en signant un partenariat européen avec BlaBlacCar, la référence française du covoiturage. Objectif : élaborer pour les membres de la communauté BlaBlaCar des services destinés à « démocratiser davantage la pratique du covoiturage et à lever les freins qui pourraient persister », indique Frédéric Mazzela, fondateur et président de BlaBlaCar.

Dans le cadre de cet accord, Axa intervient en complément des contrats d’assurance souscrits individuellement par les conducteurs, en élaborant des services additionnels répondant à des besoins spécifiques à la pratique du covoiturage.

Un service d'assistance pour le conducteur et les passagers

En France, un des premiers pays concernés par ce partenariat avec le Royaume-Uni, les membres de la communauté BlaBlaCar bénéficieront gratuitement d’un service baptisé « arrivée à destination garantie ». En cas d’immobilisation du véhicule, le conducteur et les passagers seront assistés par les équipes d’Axa.

Ce service couvre le dépannage ou le remorquage du véhicule, l’acheminement du conducteur et des passagers à destination, et éventuellement les frais d’hôtel. Cette prestation intervient en complément du contrat d’assistance dont pourrait disposer le conducteur.

Favoriser le prêt du volant

Axa et BlaBlaCar ont également conçu une solution répondant aux interrogations des conducteurs qui souhaiteraient en cours de trajet passer le volant à leurs passagers. « Certains ne le font pas parce qu’ils ne savent pas s’ils sont assurés ou non ou pour éviter d’avoir à payer une franchise supplémentaire en cas d’accident », explique Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de BlaBlaCar.

Pour lever ces freins, en cas d’accident responsable, Axa remboursera, sous certaines conditions, la sur-franchise qui serait appliquée dans le contrat du conducteur. Un service qui incitera les conducteurs à passer le relais sur de longs trajets, « ce qui peut être positif en termes de prévention des risques », souligne Frédéric Tardy, directeur du marketing et de la distribution du groupe Axa.

D'autres développement à l'étranger

L’accès à ces services se fera sans frais ni formalités supplémentaires pour les utilisateurs. Présent dans 19 pays, BlaBlaCar compte développer avec le groupe Axa d’autres offres d’assurance ou d’assistance additionnels, répondant aux besoins et aux usages locaux. Trois solutions seront proposées prochainement au Royaume-Uni, avant d’autres déclinaisons en Espagne et en Italie cette année, et en Allemagne début 2016.

Pour Axa qui entend « prendre une place importante dans l’économie collaborative », cet accord avec BlaBlaCar marque « une étape importante »,  selon Frédéric Tardy. « Ce partenariat de long terme » l’amène sur un secteur en plein développement mais aussi sur un terrain vierge « sans historique connu », comme le souligne Frédéric Tardy, où de nouveaux produits restent à inventer.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa s’associe avec BlaBlaCar pour sécuriser la pratique du covoiturage

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

19/05/2015 09h:28

Supplémentaire 2p et un l et non l'inverse comme vous l'écrivezdans les premières lignes de votre article .Vous laissant le soin de rectifier.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

19/05/2015 10h:07

Merci de votre remarque. Nous avons corrigé cette malencontreuse coquille. En nous excusant auprès de nos lecteurs internautes.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié