Axa Seed Factory pourrait épauler entre trois et cinq projets cette année

Le fonds d'amorçage a vocation à financer des entreprises avec des enveloppes de 200 000 € à 1M€, seul ou aux côtés d'investisseurs. Depuis son lancement en juin 2013, il a déjà reçu quelque 150 dossiers.

« Nous avons rencontré près de 150 start-up physiquement ou par téléphone, et j'ai adressé environ 15 lettres d'intention », détaille Minh Q. Tran, directeur général d'Axa Seed Factory, fonds spécialisé dans le domaine numérique autour des métiers de l'assurance et de la banque.

Cinq thématiques majoritaires

« Entre trois et cinq investissements pourraient être réalisés dès cette année. Puis nous devrions conserver ce rythme annuel », poursuit le dirigeant, qui remarque que les dossiers reçus et les principaux projets innovants en cours dans le même secteur concernent principalement cinq thématiques : la sharing economy (l'économie du partage) relative aux échanges entre particuliers, telle la location de voitures, de chambres ou autres qui pose la problématique de l'assurance ; l'Internet des objets autour de la voiture, de la maison et de la santé ; le crowdfunding (financement participatif) qui touche l'assurance entre un investisseur et un entrepreneur ; le « solomo » (pour Social, Local et Mobile) autour des services via Internet mobile, et le power user, tendance des utilisateurs finaux à vouloir des outils en ligne pour prendre leurs décisions en matière de finance et d'assurance.

Initialement doté de 10M€, le fonds d'amorçage a vocation à financer des entreprises avec des enveloppes comprises de 200 000 € à 1M€, seul ou aux côtés d'autres investisseurs. L'ambi-tion est d'accompagner des idées innovantes « dans le monde de l'assurance (par exemple via des services mobiles) ou de faire du secteur de l'assurance un acteur de l'innovation au sens large ». Le premier projet soutenu, qui devrait concerner l'innovation en général, devrait être choisi d'ici à la mi-avril. Il devrait être épaulé par Axa Seed Factory pour un montant de 300 000 à 500 000 € .

Alliance avec Withings

Pour stimuler la présentation de dossiers concernant les objets connectés, le fonds Axa Seed Factory s'est par ailleurs allié à Withings, une société spécialiste des services de prévention et de suivi médical sur Smartphone. Les deux partenaires ont lancé un appel à projets aux start-up pour recueillir, d'ici à la fin du mois de juin, des idées dans trois domaines, par ailleurs ci-blés par le concours gouvernemental Innovation 2030 : la médecine individualisée, la silver economy (économie en lien avec le vieillissement) et la validation des données massives (big data).

Outre le cofinancement des start-up déjà existantes, Axa Seed Factory souhaite « recruter des entrepreneurs en résidence pour co-investir dans de nouvelles entreprises ou les cocréer ». Une campagne pour recruter de tels profils a été lancée en novembre 2013. « Entre 100 et 150 candidatures » ont été reçues pour cette dernière activité.

Nous voulons accompagner des idées innovantes dans le monde de l'assurance ou faire du secteur un acteur de l'innovation au sens large.

Minh Q. Tran, directeur général d'Axa Seed Factory

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa Seed Factory pourrait épauler entre trois et cinq projets cette année

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié