Axa : Thomas Buberl esquisse les grandes lignes de l’avenir du groupe devant ses actionnaires

Axa : Thomas Buberl esquisse les grandes lignes de l’avenir du groupe devant ses actionnaires
Thomas Buberl, le futur directeur général d'Axa, s'est présenté aux actionnaires du groupe lors de l'assemblée générale du 27 avril 2016.

Lors de l’assemblée générale des actionnaires le 27 avril 2016, Thomas Buberl, le futur directeur général d’Axa, a donné un premier aperçu du cap fixé par le groupe pour les quatre ans à venir. Il s’agira de générer de la croissance durable, y compris dans les pays matures et de poursuivre la transformation engagée.

Réunis en assemblée générale ce mercredi 27 avril 2016, les actionnaires d’Axa ont assisté à un passage de flambeau avant l’heure. Après avoir détaillé le bilan du plan stratégique 2010-2015, et remercié à plusieurs reprises les actionnaires pour leur confiance, Henri de Castries, le PDG d’Axa, qui quittera le groupe le 1er septembre 2016, a indiqué qu’il tournait la page avec « enthousiasme » et avec « sérénité ». « L’équipe qui va se mettre en place est une équipe dans laquelle j’ai une confiance totale : je la connais bien et j’ai pour elle une grande estime », a-t-il précisé.

Comme annoncé le 21 mars dernier, cette équipe sera composée à partir du 1er septembre de Denis Duverne, actuel directeur général délégué qui prendra les fonctions de président non exécutif du conseil d’administration, et de Thomas Buberl qui se verra confier la direction générale après avoir piloté pendant plusieurs années les activités d’Axa outre-Rhin.

Croissance et transformation

Devant les actionnaires, cet Allemand de 43 ans, nommé directeur général adjoint au début du mois d’avril a évoqué, en français, les défis que devait relever le groupe d’assurance et donné un aperçu de ce que seront les lignes directrices de l’entreprise au cours des quatre prochaines années.

« Le 21 juin, nous présenterons notre nouveau plan stratégique qui aura pour objectif de démontrer comment nous pouvons, dans un contexte difficile, gérer de la croissance durable et assurer notre transformation », a-t-il indiqué.

Convaincu qu’il y a encore des sources de croissance « dans les pays matures comme dans les pays émergents », le futur directeur général du groupe mise notamment sur l’assurance des entreprises, l’assurance santé, - une ligne de métier qu’il pilotait au niveau international depuis 2015 -, mais aussi sur de nouveaux segments de clientèle « comme les trois milliards de consommateurs émergents dans le monde. »

Service clients et efficacité

« Mais nous ne pourrons gérer cette croissance que si nous poursuivons et renforçons le plan de transformation interne », a-t-il précisé. L’utilisation « du potentiel du numérique et des données à tous les maillons de la chaîne de la valeur » doit, selon lui, permettre à l’entreprise d’être plus proche des clients mais aussi d’être plus efficace.

Dans le cadre du plan stratégique Ambition Axa, le groupe a réalisé entre 2010 et 2015, 1,9 Md€ d’économies et investi, entre 2013 et 2015, 950 M€ dans les nouvelles technologies. Des efforts qui devraient donc se poursuivre à l’avenir.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Axa : Thomas Buberl esquisse les grandes lignes de l’avenir du groupe devant ses actionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié