Axa : un premier trimestre 2014 pénalisé par des éléments exceptionnels

Axa : un premier trimestre 2014 pénalisé par des éléments exceptionnels

Le groupe Axa affiche un chiffre d’affaires de 28,5 Md€ au premier trimestre 2014, en baisse de 1% (+2% en base comparable) par rapport au premier trimestre 2013. Ce recul s’explique par des taux de change défavorables et des éléments exceptionnels spécifiques à l’assurance vie, épargne et retraite.

Dynamique perturbée en santé et prévoyance

Dans cette branche d’activité, le volume des affaires nouvelles recule de 6% (à 1,6 Md€). Rien que sur le périmètre de la santé et de la prévoyance, cet indicateur chute de 15%. Raisons invoquées par l’assureur : le repositionnement opéré en Suisse sur le portefeuille de contrats collectifs en faveur de produits moins consommateurs de capital et la non-récurrence d’affaires qui avaient été réalisées en santé en Allemagne, au cours du premier trimestre 2013, en anticipation d’un changement réglementaire.

En revanche, la tendance en santé et prévoyance est à la hausse en France et au Royaume-Uni. La baisse des volumes touche par ailleurs l’épargne en unités de compte, mais dans une moindre mesure (-1%). Sur ce segment, la valeur des affaires nouvelles continue à progresser (+27%), alors qu’elle chute de 9% en santé et prévoyance. Sur l’ensemble de la branche assurance vie, épargne et retraite, cet indicateur progresse de 1%, et la marge sur affaires nouvelles s'améliore d’un point, à 33%.

Confiant pour 2014

Ces aléas du premier trimestre n’entament pas la confiance de l’assureur pour la suite. «Nous nous attendons à une croissance du volume et de la valeur des affaires nouvelles sur l’ensemble de l’année 2014», a indiqué Denis Duverne, directeur général délégué d’Axa.

Le groupe anticipe également une croissance de son chiffre d’affaires en assurance dommages sur l’année. Dans cette branche d’activité, les hausses de tarifs (2,2% en moyenne) et la progression des volumes ont contribué à l’augmentation du chiffres d’affaires (+3% à 10,4 Md€) au premier trimestre. La croissance a été particulièrement marquée sur les segments considérés comme stratégiques par l’assureur : +10% sur les zones géographiques à fort potentiel (Mexique, Turquie, etc.) et +8% pour l’activité vente directe.

Amélioration de la solvabilité

Le groupe Axa, qui, au cours du premier trimestre, a finalisé deux opérations de croissance externe – l’acquisition de 50% du Chinois Tian Ping et de 51% du Colombien Colpatria –, annonce par ailleurs une amélioration de 21 points (242%) de son ratio de solvabilité 1 et de 4 points (210%) de son ratio de solvabilité économique.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription de différents contrats d'assurances pour le compte de la Collectivité ...

Collectivité Territoriale de Guyane

05 avril

973 - COLLECTIVITE TERRITORIALE DE GUYANE

Fourniture, gestion et livraison de titres restaurants.

Centre National de la Danse

05 avril

93 - PANTIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Axa : un premier trimestre 2014 pénalisé par des éléments exceptionnels

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié