Allô, BNP Paribas ? J'ai du repassage à vous confier !

La banque a créé une joint-venture avec Mondial assistance pour offrir Les Servissimes à ses 6 millions de clients - une mise en relation téléphonique avec des prestataires de services.

Et un de plus ! En matière de services à la personne, on ne compte plus le nombre d'intervenants qui veulent se faire une place. BNP Paribas s'est associée à Mondial assistance pour lancer Les Servissimes, son offre de services à la personne à destination de ses 6 millions de clients particuliers. Une joint-venture, Cardif Services, a été constituée pour l'occasion (80,5 % pour la banque et 19,5 % pour l'assisteur).

Encore loin des 500 000 emplois créés

L'offre permet aux clients de BNP Paribas de bénéficier d'un accès téléphonique illimité, moyennant un abonnement annuel de 36 E (18 E après défiscalisation), à un réseau de prestataires agréés spécialisés. Le réseau couvre toute la France et l'ensemble des services définis par la loi « Borloo » (garde d'enfants, soutien scolaire, ménage, préparation des repas...).

« Le secteur des services à la personne recèle un fort potentiel de création d'emplois. L'initiative permettra de développer la demande et de garantir une qualité de service, avec des répercussions positives sur l'emploi », a déclaré, lors de la conférence de presse, Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi. « Il s'agit d'emplois stables non soumis à la pression des délocalisations. Les services à la personne, ça marche ! Nous avons affaire à un secteur qui se structure », a-t-il ajouté. En 2006, 103 000 emplois ont effectivement été créés et 130 000 en 2007, mais on reste loin de l'objectif des 500 000 prévus. Pour l'heure, les premiers chiffres communiqués par BNP Paribas sont encourageants : 48 000 abonnements vendus en trois semaines, avec une moyenne d'une centaine d'appels par jour. Les demandes concernent pour la moitié des prestations ménagères, pour 20 % des gardes d'enfant, suivis du jardinage pour 10 %. Sur la plate-forme, ouverte de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 9 h à 13 h le samedi, une téléconseillère confie : « Ce sont surtout les femmes qui appellent. »

En temps de crise, on passe soi-même le balai

Reste que le secteur peine à décoller. Et, en ces temps de crise financière, l'arbitrage risque fort de se faire au détriment de ces services. « Si chaque ménage français utilisait deux heures de services par semaine, un million d'emplois serait créé », note sur son site l'Agence nationale des services à la personne. Ce n'est pas gagné...

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Allô, BNP Paribas ? J'ai du repassage à vous confier !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié