ING refuse de brader ses activités d'assurance belges

Le bancassureur néérlandais ING refuse de vendre ses activités d'assurances belges ING Life et ING Non Life, en raison de conditions de marchés trop défavorables, selon une information parue dans Les Echos du 3 janvier 2012. Le quotidien cite notamment Mathieu Blondeel, responsable du comité d'entreprise européen d'ING, qui évoque « des offres ridicules ne pouvant être considérées ». Pour mémoire, ING est contraint par Bruxelles de démanteler sa division assurance en échange des 13 Md€ d'aides publiques reçues lors de la crise financière de 2008. Les deux entités belges générèrent 900 M€ de revenus selon un analyste de SNC Securities cité par le Wall Street Journal.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

ING refuse de brader ses activités d'assurance belges

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié