Beazley fait ses préparatifs post-Brexit

Beazley fait ses préparatifs post-Brexit

L’assureur du Lloyd’s négocie actuellement les autorisations  européennes nécessaires pour ses opérations de réassurance irlandaises et pour une compagnie d’assurance au sein de l’Union européenne.

Les assureurs britanniques multiplient les plans B pour parer à l’éventuelle perte de passeport européen qui leur permet à l’heure actuelle de vendre leurs biens et services dans tous les pays de l’Union européenne à partir du Royaume-Uni. Dernier en date, le syndicat du Lloyd’s Beazley : « Nous visons à obtenir des autorisations pour notre activité de réassurance européenne à Dublin et pour une compagnie d’assurance au sein de l’Union européenne, ce qui nous assurera une certaine protection pour croître en Europe dans le futur, dans l’éventualité de problèmes avec les autorisations du Lloyd’s » a ainsi indiqué Andrew Horton, directeur général de Beazley à l’agence de presse Reuters.

Relocalisations à l'étude

La banque et l’assurance britanniques sont les deux secteurs les plus à mêmes de souffrir d’une modification des conditions d’accès au marché unique européen, conséquence possible des négociations à venir sur la future relation entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. La relocalisation de certaines activités est régulièrement évoquée. Hiscox a ainsi fait savoir qu'il envisageait de déplacer son siège européen. En tête des hubs financiers alternatifs, Dublin présente ainsi l’avantage de la proximité géographique, la similitude du cadre réglementaire ainsi que la pratique de la langue anglaise. En raison de leur modèle économique, certains assureurs restent cependant protégés d’un effet négatif post-Brexit.  Il y a quelques semaines, Aviva a tenu à rassurer en indiquant que la majorité de ses opérations européennes étaient déjà des filiales à part entière.



Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Beazley fait ses préparatifs post-Brexit

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié