BNP Paribas Cardif prépare un plan social

BNP Paribas Cardif prépare un plan social

Engagée dans une transformation stratégique de son réseau, la compagnie d'assurances BNP Paribas Cardif souhaite mettre fin à ses délégations régionales. Plusieurs dizaines d'emplois en province sont menacés. 

C’est une annonce qui a fait l’effet d’une bombe au sein de BNP Paribas Cardif. Lors d’un comité d’entreprise (CE) organisé en mai dernier, la compagnie d’assurances a indiqué aux instances représentatives du personnel vouloir réorganiser son réseau, avec la fermeture progressive de ses 12 délégations régionales. « Conséquence de quoi : 78 suppressions de postes seraient envisagées », explique une source syndicale. « C’est un plan de mobilités et de départs volontaires. Aucun départ ne sera contraint dans notre schéma », précise Jean-Christophe Boccon-Gibod, directeur partenariats et digital courtage de BNP Paribas Cardif France. Selon lui, à la suite de cette réorganisation, il resterait encore une vingtaine de commerciaux sur le terrain.

Un projet qui fait débat

Seulement, depuis quatre mois, cette annonce a suscité une levée de boucliers en interne. Les organisations syndicales représentatives (CFTC et CFDT) se sont positionnées contre ce projet, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ne l’a pas validé, et dernier fait en date, le CE a rendu un avis défavorable le 29 septembre dernier. « Le rapport de l’expert présenté ce jour-là en séance était d’ailleurs plutôt négatif à l'encontre de la direction de Cardif », explique un proche du dossier.

Un regroupement des équipes au siège

Ces oppositions n'ont visiblement pas entamé la détermination de la compagnie d'assurances de BNP Paribas. « Notre objectif est d’assurer notre développement dans les 5 à 10 ans qui viennent. Dans ce sens, nous avons mis en place un projet de développement au service des CGPI et de leurs clients qui comprend la digitalisation de l’ensemble de nos processus », justifie Jean-Christophe Boccon-Gibod. Il ajoute : « A travers ce projet, nous avons l’ambition de mettre en œuvre une nouvelle façon de travailler, avec notamment un regroupement de nos compétences au siège pour simplifier notre pilotage. » Les effectifs restants, suite à cette réorganisation, seraient alors réunis à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dans une nouvelle entité.

Les départs prévus dans les deux prochaines années

La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Directe) n'a toutefois pas encore validé ce projet. Elle peut demander des ajustements. Cela étant, Cardif a déjà écrit la feuille de route de ce redéploiement : la compagnie envisagerait ainsi de lancer les premiers travaux dès 2018 pour une livraison mi-2019.

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire Sinistre H/F

Postuler

AON

Directeur de Clientèle Affinitaire (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Externalisation des opérations de contrôle "Lutte Contre le Blanchissement et le Fi...

Action Logement Services

16 janvier

75 - ACTION LOGEMENT SERVICES

Ce marché consiste en la mission d'audit des comptes du prestataire de services de ...

Direction de l'aviation civile

16 janvier

75 - MINISTERE DES ARMEES

Assurance construction.

EPSM Val de Lys Artois

16 janvier

62 - ST VENANT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

BNP Paribas Cardif prépare un plan social

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié