Caisse de prévoyance des avocats : la direction répond aux mises en cause

Caisse de prévoyance des avocats : la direction répond aux mises en cause

La direction générale de la Crepa, la caisse de prévoyance des personnels des cabinets d’avocats, conteste point par point les critiques sur sa gestion. La fédération Arrco a toutefois lancé un audit à la suite des accusations d’un syndicat d’avocats.

La Crepa réplique, et pas seulement sur le terrain judiciaire, avec le dépôt d’une plainte en diffamation visant la tribune très critique signée par le président de l’Avenir des barreaux de France (ABF), l’un des syndicats employeurs qui siègent au conseil d’administration de ce groupe qui gère la protection sociale complémentaire des personnels des cabinets d’avocats. La direction générale, que l’Argus de l’assurance a pu rencontrer, entend faire la démonstration de sa bonne gestion et du caractère infondé des attaques dont est l'objet la caisse.

Pas des pertes, mais un investissement

Ainsi en va-t-il du cabinet de courtage Crepa conseil, créé par l’institution de prévoyance en 2010. Les annulations de créances effectuées par la Crepa s’élèvent à quelque 850 000 € à fin 2013. Mais il ne s’agit pas de pertes, insiste la direction générale : «Nous avons opéré un investissement, raisonnable au regard de notre solidité financière, et notre plan de marche prévoit de le rentabiliser à compter de 2015 sur un horizon de cinq ans.»  Le chiffre d’affaires de 114 000 € en 2013 doit passer à 139 000 € et à 267 000 € en 2015, et cela grâce notamment au positionnement sur du conseil dans le cadre de l’ANI : «Certaines branches nous ont retenu afin d’accompagner la mise en place de leur couverture santé.»

Un régime bien géré

Il n’y aurait donc aucune inquiétude à avoir sur l’avenir de Crepa conseil et encore moins sur le régime de retraite supplémentaire. Autrement dit, le plan adopté par les partenaires sociaux en 2006 afin de provisionner intégralement le régime à horizon 2026 sera bien tenu, affirme la direction générale : «A fin 2013, le taux de couverture était de 75%. Nous sommes en avance de trois points sur le plan de marche, malgré un contexte financier dégradé.» Et de souligner «la bonne gestion du régime»: «Nous ne prélevons que cinq points de frais de gestion.»

Un intermédiaire de confiance

Le souci d’une «bonne gestion», c’est aussi ce qui justifierait que la Crepa ait eu recours au fils de la présidente de la caisse, agent immobilier à Limoges, comme intermédiaire dans plusieurs transactions immobilières. Un «choix approuvé par le conseil d’administration», relève la direction générale qui invoque un «climat de confiance» envers cet intermédiaire et des placements judicieux, puisque l’ensemble du parc immobilier de la caisse serait en plus-value.

Tensions sur l'avenir

Bref, la Crepa est solide financièrement, bien gérée et d’ailleurs la direction relève que «les comptes ont été approuvés à l’unanimité lors du dernier conseil d’administration». Certes, il y a bien une multitude de procédures, mais les tensions seraient plus en lien avec l’avenir de la Crepa, le maintien de son statut de caisse professionnelle autonome ou son intégration dans un groupe professionnel.

Un audit de la tutelle

Une question que devrait notamment aborder l’audit que la fédération Arrco a décidé de diligenter, en tant qu’autorité de tutelle, puisque le groupe Crepa possède une caisse de retraite complémentaire, Crepa-Rep. Mais la fédération devrait tout particulièrement se pencher sur la question d’une éventuelle rémunération des administrateurs, dénoncée par l’ABF et strictement interdite. Un point sur lequel la direction général de la Crepa ne souhaite livrer aucun commentaire. «Il faut espérer que cet audit aille jusqu’au bout», lâche un administrateur patronal, qui conteste par ailleurs une approbation à l’unanimité des comptes.    

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire de sinistres bilingue anglais H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Achat de carnets de chèques numériques pour la transition numérique des entreprises.

Collectivité Territoriale de Guyane

28 novembre

973 - CAYENNE

Le contrat a pour objet de contractualiser une complémentaire santé pour les agents...

Institut Martiniquais de Formation Professionnelle Pour Adultes Imfpa

28 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Caisse de prévoyance des avocats : la direction répond aux mises en cause

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié