CNP assurances affectée par la Grèce et la concurrence des produits bancaires

Le premier assureur de personnes en France annonce un bénéfice net de 872 M€ en 2011, en baisse de 17% par rapport à 2010, pour cause de provisions sur la Grèce et de mauvaise tenue des marchés financiers. En France, sa collecte nette en assurance vie chute de près de 70%...

Un montant total de 332 M€. C'est la somme des dépréciations passées par CNP assurances au titre de 2011, y compris son exposition à la dette souveraine grecque à hauteur de 70% de sa valeur nominale. Sans surprise, ces provisions ont pesé sur les résultats du groupe, qui ont baissé de 17%, à 872 M€. Le chiffre d'affaires, quant à lui, ressort à 30 Md€, en diminution de 7,1%. Ce recul essentiellement dû à celui de l'épargne (- 13,4%) est compensé par la bonne tenue des activités retraite (grâce à un important contrat collectif signé en Irlande) et de prévoyance, qui enregistrent des croissances à deux chiffres, respectivement de 17,7% et de 11%.

La collecte nette d'assurance vie chute

En France, le chiffre d'affaires s'établit à 23,8 Md€, en baisse de 9,1%. En assurance vie, le groupe affiche un recul en collecte brute de 9,1% (- 14% pour le marché) avec une part de marché de 17,4%. La collecte nette (CNP assurance détient 34,9% du marché), si elle est restée positive à 2,6 Md€, est en très forte baisse en 2011 par rapport à l'année précédente (- 66,7%). La tendance avait déjà été amorcée au cours de l'année, puisque, dès le premier trimestre, l'activité épargne du bancassureur affichait un recul de 19%, et sa collecte nette une baisse de 58%.

En cause notamment, hormis le contexte de marché défavorable, la concurrence des produits bancaires (surtout celle du livret A). Ainsi, les Caisses d'épargne, l'un des deux principaux distributeurs des produits de CNP assurances, accusent un recul de leur activité de presque 17%. Pour mémoire, en 2009, le chiffre d'affaires de ce réseau avait augmenté de 27% ! En Europe, le même phénomène a également joué, avec une baisse de l'activité épargne de presque 14%, laquelle est liée essentiellement à l'orientation des flux financiers vers des produits bancaires de court terme. En revanche, le réseau de la Banque postale affi-che un chiffre d'affaires en recul de seulement 4%.

« L'assurance vie est à un tournant et devrait retrouver sa vraie vocation, non pas concurrencer les produits bancaires de court terme, mais constituer une source fondamentale de l'épargne longue pour financer les retraites et la dépendance », a notamment commenté Gilles Benoist, directeur général de CNP assurances, après avoir évoqué le rapport récent de la Cour des comptes.

" L'ASSURANCE VIE DEVRAIT RETROUVER SA VRAIE VOCATION, C'EST-À-DIRE CONSTITUER UNE SOURCE FONDAMENTALE DE L'ÉPARGNE LONGUE POUR FINANCER LES RETRAITES ET LA DÉPENDANCE. " Gilles Benoist, directeur général de CNP assurances

   

UNE ANNÉE 2011 PARTICULIÈREMENT DIFFICILE
  •  Chiffre d'affaires groupe en 2011 30 Md€ (- 7,1 % par rapport à 2010)
  •   Résultat net 872 ME (- 17 %)
  •  Marge de solvabilité 115 % sur fonds propres durs, 135 % en incluant les plus values-latentes. 80 % du chiffre d'affaires sont réalisés en France

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Founriture et acheminement d'énergie électrique

Sarthe Habitat

17 août

72 - SARTHE HABITAT

Convention de participation pour des risques de prévoyance

Centre de Gestion de la Meuse

17 août

55 - CDG

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

CNP assurances affectée par la Grèce et la concurrence des produits bancaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié