Coface : des résultats stables dans un contexte incertain

Coface : des résultats stables dans un contexte incertain

Coface affiche des résultats stabilisés sur les neuf premiers mois de l’année 2015, mais l’assureur crédit est toujours dans l’incertitude pour l’agenda du transfert de l’activité de gestion des garanties publiques à BPI France.

Le chiffre d’affaires de l’assureur crédit poursuit sa hausse avec +2,5% à périmètre et change constants, par rapport aux résultats de septembre 2014. Ce sont les marchés émergents qui soutiennent la croissance du chiffre d’affaires du groupe, même si la conjoncture reste difficile dans certaines zones émergentes. L’assureur crédit anticipe une croissance mondiale inférieure à 3% pour 2015.

Vigilance sur les marchés émergents

« Les économies avancées affichent une reprise molle et certains grands émergents continuent d’enregistrer une croissance décevante ou sont en crise, ce qui menace de contaminer d’autres économies », analysent les équipes de Coface. Dans les marchés matures, qui font face à une vive concurrence, Coface rappelle que « le déploiement de la nouvelle stratégie commerciale implique des changements structurels profonds dont les effets ne se matérialiseront que dans la durée. » L'assureur crédit assure donc vouloir maintenir « une politique de souscription disciplinée » et une « gestion sélective des risques ».

Un ratio combiné stable

Le ratio combiné net de réassurance de l’assureur crédit est stable à 81,8%, soit -0,1 point par rapport au premier semestre 2015, alors que l’environnement est en dégradation dans plusieurs zones émergentes. « Nous avons maîtrisé l’évolution de notre ratio de sinistralité en mettant en œuvre notre savoir-faire en matière de gestion des risques », a déclaré Jean-Marc Pillu, directeur général du groupe Coface. Le résultat net du groupe est de 98 M€ pour les neuf premiers mois de l’année 2015 soit 40 M€ au premier trimestre, 26 M€ au deuxième et 32 M€ au troisième trimestre.

Incertitude pour le transfert de l’activité de gestion des garanties publiques

En France, l’assureur est toujours dans l’incertitude pour le transfert de l’activité de gestion de garanties publiques à BPI France. Si les travaux de préparation sont en cours, « aucune date n’a encore été arrêtée ». L’assureur crédit a annoncé en juillet la signature d’un accord de principe avec l’Etat français sur le transfert à BPI France de la gestion des procédures de garanties publiques à l’export en France. Coface sera rémunéré par l’Etat français jusqu’au transfert effectif de l’activité.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coface : des résultats stables dans un contexte incertain

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié