[DOSSIER] Dossier : Spécial Digital 2016 9/15

Comment Aviva explore les ressorts du numérique avec son Digital Garage (Spécial digital)

L’an dernier, à Londres, l’assureur britannique a lancé Aviva Garage, un centre d’innovation destiné à lui assurer un avantage compétitif dans le numérique.

Hoxton Square, dans le quartier de Shoreditch dans l’Est de Londres, n’est pas à proprement parler l’endroit où l’on s’attend à trouver un assureur… En pleine Silicon Roundabout, le nouveau quartier fintech de Londres, le lieu est cependant tout indiqué pour héberger le Garage, un centre d’inno­vations technologiques ouvert en milieu d’année dernière par Aviva. Dès l’entrée de ce bâtiment, dont le nom fait référence aux start-up de la Silicon Valley nées dans un garage, l’ambiance est conviviale. Pas de costumes ni de cravates à l’horizon : « Ici, nous n’avons tout simplement pas de codes vestimentaires » confirme Andrew Brem, directeur de la stratégie numérique du groupe Aviva. La liberté d’échanges est centra­le dans l’éthique du Garage : on travaille tout aussi bien dans la cafétéria que dans les open spaces. Certaines pièces, comme l’Agora, est également un espace de discussions ouvert : « De par sa configuration, il est impossible de ne pas y être vu : le contact visuel facilite le partage d’informations » précise Andrew Brem.

Le mode de fonctionnement de cette unité d’une centaine de personnes rompt aussi avec les conventions habituelles : les équipes de conception technique travaillent côte à côte avec les équipes produits et design ainsi qu’avec le marketing : « Nous réalisons ce que l’on appelle des sprints, autrement dit, tous les quinze jours nos équipes doivent aboutir au développement d’un nouveau projet numérique qui est immédiatement testé auprès des consommateurs. Ce processus permet de répondre à la volonté des clients, de minimiser le travail à reprendre et d’accélérer le processus de documentation ultérieurement », explique Andrew Brem. D’ores et déjà, Aviva a retravaillé sur une application d’assurance auto, Aviva Drive, conçue pour récompenser les automobilistes les plus prudents au travers d’une réduction de leurs primes.

Partager les données liées aux risques

Un autre projet du nom de Risk Adviser consiste à développer un outil d’information détaillant les risques d’inondations et de crimes dans le périmètre d’habitation d’un individu, tout comme la présence d’écoles et de moyens de transport à proximité. « Nous disposons d’une quantité de données invraisemblables, qui, pendant très longtemps, sont restées à l’intérieur de nos murs. L’idée de ce projet est de renverser le paradigme et de partager ces données avec nos clients de façon à leur permettre de prévenir ces risques s’ils le souhaitent », explique Andrew Brem.

Recruté en août 2014 pour mettre sur pied la stratégie numérique du groupe, cet ancien de British Gas et de Carphone Warehouse, ne se fait guère d’illusions sur le degré d’avancement du secteur dans le numérique : « Nous avons dix ans de retard par rapport à la distribution, admet-il. Trop souvent, notre industrie s’est trouvé des excuses, par exemple, en disant que nos produits étaient trop compliqués pour le numérique ou encore que les documents exigeaient une signature physique ». Aviva Garage ne représente pas pour autant l’unique tentative de l’assureur de se mettre au niveau des Amazon et Uber, modèles de l’assureur. « Le Garage est un microcosme des capacités numériques dont nous dispo­sons désormais au travers de notre organisation. Il sert de symbole de notre voyage dans le numérique » explique le responsable.

Création, partenariats, investissements

Andrew Brem réfute aussi l’idée que le Garage puisse être réduit à un simple laboratoire d’idées farfelues, alors même qu’il héberge des entreprises réelles. C’est notamment le cas de Quotemehappy.com, compagnie d’assurance directe d’Aviva. « Lors de nos réunions du jeudi après-midi, il est important que des entreprises réelles participent aux discussions » explique le dirigeant. Plus généralement, la stratégie d’Aviva dans le numérique s’articule autour de trois axes : la création de projets numériques en interne, les partenariats avec des start-up et les investissements au travers d’Aviva Ventures, dont l’objectif est d’investir près de 20 M£ par an au cours des cinq prochaines années. Aviva a ainsi récemment investi dans Cocoon, un disposi­tif de sécurité capable d’alerter l’habitant de bruits inhabituels dans sa maison. D’autres investissements sont à l’étude. Dans l’intervalle, Aviva décline son concept de laboratoire technologique sur d’autres continents : un Garage a ouvert ses portes en décembre dans le centre de Singapour.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Comment Aviva explore les ressorts du numérique avec son Digital Garage (Spécial digital)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié