AIG : le PDG poussé vers la sortie

AIG : le PDG poussé vers la sortie

Peter Hancock quitte l’assureur américain sous la pression des actionnaires activistes.

Peter Hancock a fini par ployer sous la pression des actionnaires activistes. Le PDG d’AIG, arrivé aux manettes de l’assureur américain en septembre 2014, a présenté sa démission jeudi 9 mars. L’ancien banquier de JP Morgan assurera ses fonctions jusqu’à ce que le conseil d’administration lui trouve un remplaçant, quie sera probablement recruté en extérieur, selon les analystes.
Peter Hancock, qui avait engagé le groupe dans un vaste plan de restructuration, n’a pas convaincu les actionnaires activistes Carl Icahn et John Paulson. Ces derniers réclamaient la scission de l’assureur en trois entités indépendantes afin de dégager davantage de valeur pour les actionnaires.
Mais le PDG a préféré opter pour des cessions d’actifs non stratégiques et une réduction des coûts. AIG a ainsi vendu en 2016 une dizaine de filiales, lui permettant de dégager quelques 10 milliards de dollars (9,4 milliards d'euros) de liquidités. Il a également réduit ses dépenses de fonctionnement de 1,7 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros) en 2016. L’assureur américain a également bouclé fin janvier une vaste opération de transfert de risques avec une filiale de Berkshire Hathaway, le groupe du milliardaire Warren Buffet. Il a également engagé un programme de rachat de titres pour un montant de 3,5 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros).
Dans le rouge en 2016
Peter Hancock s’était engagé à retourner 25 milliards de dollars à ses actionnaires d’ici la fin 2017. Mais AIG n’a versé au titre de 2016 que 13,1 milliards de dollars à ses actionnaires. Et ses résultats annuels se sont avérés décevants : l’assureur américain est, en effet, passé dans le rouge, affichant une perte nette de 849 millions de dollars (796 millions d'euros), contre un bénéfice de 2,196 milliards pour l’année 2015 (2,06 milliards d'euros).
Dans ces conditions, le PDG considère que son départ est la « chose à faire pour l’entreprise et tous ses actionnaires ». Carl Icahn, qui détiendrait aujourd’hui autour de 4,7% du capital d’AIG, a salué la décision du conseil d’administration sur Twitter jeudi.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions d'assistance, de conseil juridique et de representation en justice.

Syndicat Inter Hospitalier de Mangot-Vulcin

20 janvier

972 - LE LAMENTIN

Accord-Cadre à bons de commande : Prestations de conseil juridique, d'assistance ju...

Grand Port Maritime de la Guadeloupe

20 janvier

971 - POINTE A PITRE

Acquisition de 4 photocopieurs pour le Syndicat Mixte / Destination Baie de Somme.

SM Baie de Somme-Grand Littoral

20 janvier

80 - ABBEVILLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

AIG : le PDG poussé vers la sortie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié