Assurance vie : BPCE pourrait lâcher CNP Assurances au profit de Natixis assurances

Assurance vie : BPCE pourrait lâcher CNP Assurances au profit de Natixis assurances

Véritable choix stratégique ou manoeuvre destinée à peser sur la renégociation de leurs accords ? Le groupe BPCE envisagerait de ne plus distribuer les contrats d'assurance vie de CNP assurances, mais ceux de sa propre filiale Natixis assurances, dans son réseau Caisse d'épargne.

Les premiers remous autour de la renégociation des accords de distribution et du pacte d’actionnaires entre d'une part BPCE et la Banque Postale et, d'autre part, CNP Assurances, apparaissent.  BPCE envisagerait de ne plus distribuer les contrats d’assurances vie de CNP Assurances via les Caisses d’Epargne en préférant faire appel à sa filiale Natixis assurances, rapporte ainsi le quotidien Les Echos dans son édition du vendredi 11 octobre, citant une source au sein du groupe BPCE.

Des accords qui s'achèvent fin 2015

L’accord de distribution et le pacte d’actionnaires, qui lient étroitement les groupes bancaires et le premier assureur de personnes français, s’achèvent tous les deux fin 2015. Déjà, en 2000 et 2006, les discussions de renégociation des accords avaient suscité des tensions entre les trois protagonistes ainsi qu'avec la Caisse des Dépôts, son principal actionnaire. Le capital de CNP Assurances est détenu par la Caisse des Dépôts (40%), la Banque Postale et BPCE (36% environ à parts égales via la holding Sopassure), l'Etat (1,1%) et un actionnariat flottant de 22,4%.

L'appétit de Natexis

De son côté, Natixis assurances ne cache pas son appétit. La filiale du groupe BPCE qui fournit les contrats d'assurance vie aux Banques Populaires a beaucoup investi en R&D et en innovation produit, notamment depuis sa migration informatique opérée il y a trois ans. Le lancement récent du contrat Horizéo, qui propose les options habituellement réservées aux contrats haut de gamme, en est la démonstration. Reste que pour le groupe BPCE, dénoncer l'accord de distribution reviendrait à affaiblir CNP assurances et donc sa participation de 18%.

Un challenge pour Frédéric Lavenir

Un an après son arrivée aux commandes, Frédéric Lavenir, le directeur général de CNP assurances, rentre donc dans le vif du sujet. Il avait d'ailleurs indiqué début 2013, lors de la présentation des résultats 2012, qu'il plaçait «en premier», dans l’ordre des priorités stratégiques de CNP assurances, le renforcement du partenariat avec ses deux actionnaires-distributeurs.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 janvier 2021

ÉDITION DU 22 janvier 2021 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance Dommages Ouvrages pour la construction du par...

Agglomération de Bergerac

22 janvier

24 - CA BERGERACOISE

Prestations d'assurance responsabilité civile et dommage aux biens

SPL Grand Paris Seine et Oise Immobilier d'Entreprises

22 janvier

78 - BUCHELAY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : BPCE pourrait lâcher CNP Assurances au profit de Natixis assurances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié