Assurance vie – eurocroissance : la CLCV appelle à la prudence

Assurance vie – eurocroissance : la CLCV appelle à la prudence

Suite à la publication du décret sur l’eurocroissance, l’association nationale de défense des consommateurs et usagers, CLCV, appelle les épargnants à la prudence.

Invité sur RTL, François Carlier, délégué général de l’association nationale de défense des consommateurs et usagers, CLCV, a appelé les épargnants souscripteurs d’un contrat d’assurance vie à la prudence. En cause : le décret publié le 14 juillet 2016 visant à instaurer un dispositif temporaire de transfert des plus-values latentes lors de la transformation d’un fonds euros en fonds eurocroissance.

Epargne dynamique vs épargne sécurisée

Selon la CLCV, ces contrats eurocroissance, qui comportent une part investie en actions et n'offrent pas de garantie de liquidité instantanée, sont plus risqués que les contrats euros. Elle invite donc à la prudence les épargnants qui seraient tentés de faire évoluer leurs contrats d’assurance vie.

Pour François Carlier, les fonds eurocroissance peuvent être intéressants pour des épargnants à la recherche d’une épargne plus dynamique que celle investie uniquement en euros, mais ils ne seraient pas forcement adaptés pour les épargnants qui cherchent à se constituer une épargne sécurisée, notamment en vue de la retraite.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance vie – eurocroissance : la CLCV appelle à la prudence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié