Auto, habitation : Un Français sur deux échangerait données personnelles contre meilleur tarif (PwC)

Auto, habitation : Un Français sur deux échangerait données personnelles contre meilleur tarif (PwC)

Une enquête de PwC révèle que 87% des Français souhaiteraient disposer de solutions d’assurance mieux adaptées à leurs besoins, et 70% seraient prêts à faire équiper leur véhicule ou leur domicile d’un capteur pour profiter d’une baisse de prime. Mais ils ne sont encore que 20% à avoir acheter une assurance auto ou habitation en ligne.

Voilà de quoi conforter les partisans de l’assurance liée au comportement. Selon une enquête de PwC, menée auprès de 9000 consommateurs dans le monde (dont 500 français), un Français sur deux serait prêt à communiquer des données personnelles à son assureur de dommages (auto, habitation), notamment liées à son mode de vie, pour lui permettre d’affiner son offre et de lui faire profiter d’un meilleur tarif.

Capteur contre baisse de prime

Dans le détail, 87% des Français souhaiteraient disposer de solutions d’assurance mieux adaptées à leurs besoins, et 70% seraient prêts à faire équiper leur véhicule ou leur domicile d’un capteur pour profiter d’une baisse de prime. A noter, selon PwC, que si 60% des consommateurs d’assurance dommages font appel à des solutions en ligne pour se renseigner avant un achat (comparateur, réseaux sociaux, sites web des compagnies), ils ne sont plus que 20% à avoir déjà souscrit une assurance dommage en ligne.

« La prochaine étape sera l’extraction de données sur les assurés et les risques à partir de sources diverses: capteurs, GPS, achats, réseaux sociaux et autres traces numériques laissées au jour le jour. Cela permettra aux clients de comprendre à quels risques ils s’exposent. Pour l’assureur, ces nouvelles informations permettront non seulement d’affiner la prime associée aux risques, mais aussi de fournir des conseils plus concrets sur la façon de les réduire ou de les éviter », affirme Pauline Adam-Kalfon, directrice chez PwC.

Le prix en tête

L’enquête de PwC révèle également que les trois critères de choix d’une compagnie d’assurance sont le prix (45% des personnes interrogées en France le site comme facteur décisif), la résolution des réclamations (27%) et la vitesse de traitement des demandes (25%). Le contact avec un conseiller reste néanmoins clef : interrogées sur ce qui les pousserait à effectuer un achat en ligne, 30% évoquent, en France,  l’accès à l’assistance téléphonique, et 30% le fait de pouvoir consulter un professionnel en ligne. « Si rien ne peut s’opposer à la tendance au numérique, les clients continuent d’apprécier la possibilité d’un échange personnalisé. Le chat en ligne et le chat vidéo sont autant de façons d’améliorer l’expérience numérique et d’assister un client en situation de besoin », complète Pauline Adam-Kalfon.

La menace des nouveaux entrants

Ces résultats font écho à une autre enquête récente de PwC, menée cette fois auprès de dirigeants du secteur de l’assurance, et qui révèle qu’un dirigeant sur deux considère les nouveaux entrants sur le marché comme une menace pour sa croissance, une proportion bien plus élevée que dans les autres secteurs des services financiers. Sont implicitement visés les fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances 2021/2024.

Ville de St-Nabord

25 octobre

88 - ST NABORD

Assurance Prévoyance Statutaire.

Ville de Panazol

25 octobre

87 - PANAZOL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Auto, habitation : Un Français sur deux échangerait données personnelles contre meilleur tarif (PwC)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié