Coface : des résultats en repli au premier trimestre 2017

Coface : des résultats en repli au premier trimestre 2017
Le résultat opérationnel s’établit à 19,2M€ au 31 mars 2017. Il inclut une charge de -0,6 M€ due à des dépenses d’investissement et de restructuration, prévues dans le nouveau plan stratégique Fit to Win du groupe qui veut s’imposer comme l’assureur-crédit global le plus agile du secteur.

L’assureur crédit voit son chiffre d’affaires baisser de 2,2% par rapport à la même période en 2016. Le groupe paye notamment l’impact de la baisse des prix, les marchés continuant de subir une forte pression concurrentielle.

Coface a enregistré un chiffre d’affaires de 348,3 M€ au premier trimestre 2017, en baisse de -1,3% par rapport à la même période en 2016, et de -2,2% à taux de change constants. Ces chiffres sont ajustés du transfert de la gestion des garanties publiques effectif depuis la fin de l’année 2016 qui n’a donc pas d’impact sur le chiffre d’affaires du premier trimestre 2017. Le volume de primes a bénéficié du redressement de l’activité des clients de Coface (+1,3%). Mais il a été négativement impacté par une baisse de -1,4% des prix, les marchés matures continuant de subir une pression concurrentielle significative. Le résultat opérationnel s’établit à 19,2M€ au 31 mars 2017. Il inclut une charge de -0,6 M€ due à des dépenses d’investissement et de restructuration, prévues dans le nouveau plan stratégique Fit to Win du groupe qui veut s’imposer comme l’assureur-crédit global le plus agile du secteur. Le résultat net s’élève à 7,3 M€.

Des marchés disparates

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires diminue de -11,3% et de -14,8% à taux de change constants, la signature de grands contrats au premier trimestre 2016 ne s’étant pas répétée ce trimestre. En Europe centrale, le chiffre d’affaires a augmenté de +3,2% et de +0,9% à taux de change constants, grâce à la poursuite du bon dynamisme des ventes. En Méditerranée et Afrique, les primes ont crû de +2,6% hors changes, grâce à la poursuite de la bonne impulsion commerciale dans cette région. Les performances des marchés émergents sont très disparates. L’activité en Amérique Latine croît de +14,4% (+7,5% à taux de change constants), bénéficiant des précédentes augmentations de primes, alors qu’en Asie elle diminue de -13,0% (-16,8% à taux de change constants) suite aux plans de réduction des risques.

Objectif ratio de sinistralité inférieur à 61 %

Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 92%. Le ratio de sinistralité brut est de 57,8%, en amélioration de 4 points par rapport au trimestre précédent (63,3%). Cette amélioration provient principalement de l’Amérique du Nord, de l’Asie et, dans une moindre mesure, de l’Amérique latine. Le ratio de sinistralité en Asie demeure à un niveau élevé, mais s’améliore (128,5% contre 146,8% pour l’année 2016). Les mesures prises en 2015 et en 2016 pour réduire l’exposition au risque commencent à porter leurs fruits. À 58,2%, le ratio de sinistralité net de réassurance est aussi en baisse de 9,7 points par rapport au trimestre précédent (67,9% au quatrième trimestre 2016). Il a bénéficié de la diminution du ratio de sinistralité brut et d’un taux de cession des risques aux réassureurs plus important. Un effet de change positif a également amélioré le ratio de 2,1 points. Ajusté de ce gain, le ratio de sinistralité aurait été de 60,3% en phase avec l’objectif d’un ratio de sinistralité net en deçà de 61% pour l’année 2017 que s’est fixé Coface.

La prudence avant les présidentielles

L’assureur-crédit a poursuivi sa prudente stratégie d’investissement, et a en particulier pris des mesures additionnelles pour protéger son portefeuille en prévision des élections présidentielles en France. En excluant les plus-values réalisées, le revenu de son portefeuille reste stable à 9,8 M€, malgré un environnement de taux toujours bas. Ce trimestre, le revenu net des investissements a été de 5,6 M€, une baisse importante par rapport au premier trimestre 2016. Cette baisse est tirée par un effet de change négatif dont une partie compense le gain de change constaté dans le résultat technique. Le rendement comptable, hors plus-values, s’établit à 0,4% au premier trimestre 2017, au même niveau que celui enregistré à la même période en 2016. Au 31 mars 2017, les capitaux propres du groupe s’établissent à 1 770,4 M€, en hausse de 0,9% sur le trimestre. Leur évolution est principalement due à un résultat net positif de 7,3 M€, ainsi que des écarts de conversion positifs pour 5,9 M€.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Coface : des résultats en repli au premier trimestre 2017

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié