Crédit agricole Assurances à la conquête de l’assurance collective

Crédit agricole Assurances à la conquête de l’assurance collective
Pierre Guillocheau, directeur des assurances collectives chez Crédit agricole Assurances.

Le bancassureur avance ses pions sur le marché de la santé et de la prévoyance collective, bouleversé par l'Ani, la fin des clauses de désignation et les nouveautés sur les contrats responsables. 

Crédit agricole Assurances veut profiter de l'accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 qui généralise la complémentaire santé à tous les salariés, mais aussi de la fin des clauses de désignation ainsi que de la nouvelle réglementation sur les contrats responsables pour partir à la conquête du marché de l’assurance collective. C’est l’objectif de Pierre Gillocheau, directeur des assurances collectives, arrivé il y a tout juste un an chez le numéro un de la bancassurance. «C’est une opportunité pour revisiter l’ensemble du marché», a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse, ce lundi 24 novembre, ajoutant que «95% des contrats vont être chamboulés».

La moitié des 500 000 contrats santé individuels touchés par l'ANI

Certes, la moitié de ses 500 000 contrats santé individuels concernent des salariés et devraient donc basculer dans les contrats collectifs Ani : le portefeuille de Crédit agricole Assurances risque d'être «malmené», concède Pierre Gillocheau. Mais le bancassureur mise sur l’ouverture de ces nouveaux marchés pour affirmer ses ambitions sur l’assurance collective, marché sur lequel il est encore peu présent. Selon Pierre Guillocheau, en «2015-2016», les offres santé et prévoyance collective seront même complétées par une offre d'épargne retraite collective, avec des tarifs attractifs pour les entreprises qui souscriraient aux trois. A horizon 2020, l’objectif du business plan tracé par le groupe Crédit agricole est «très ambitieux» et devrait se chiffrer «à plusieurs centaines de millions d’euros», dit-il.

Une approche plus personnalisée

Concrètement, Crédit agricole Assurances mise sur une démarche différente : «L’approche standardisée des institutions de prévoyance ne correspond plus aux besoins des entreprises qui cherchent une approche customisée», poursuit-il. Le bancassureur veut aussi capitaliser sur sa connaissance et sa proximité avec les entreprises : rendez-vous bancaires très fréquents, part de marché bancaire allant parfois jusqu'à 30% à 50% des entreprises, selon les caisses, etc.

Des coûts de gestion parmi les plus bas

Pour séduire les entreprises, le bancassureur, qui a choisi GFP en marque blanche pour gérer son back office après un appel d’offre auprès de 13 entreprises, met en avant ses services comme les reportings trimestriels par exemple, mais aussi des coûts de gestion «parmi les plus faibles du marché».

Déjà en test dans huit caisses régionales

Crédit agricole Assurances a déjà testé dans huit caisses régionales sa nouvelle offre qui sera proposée dès 2015 via l’ensemble des 39 caisses régionales du Crédit agricole, les directions entreprises du réseau LCL et via les 108 agents généraux de la Médicale, la filiale du groupe dédiée aux professions de santé.

Outre une offre Ani-compatible pour le marché des professionnels et les TPE encore non couvertes, le bancassureur propose une offre complémentaire pour les plus grosses entreprises, des offres dédiées aux branches professionnelles, en vue de la fin des clauses de désignation, et même une offre sortie de groupe pour les retraités. Enfin, les offres de surcomplémentaires sont incontournables : elles se retrouvent dans 80% des propositions déjà réalisées pour des entreprises de plus de 200 salariés.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion de contrats d assurance.

Office Public Départemental HLM Allier Habitat

24 octobre

03 - MOULINS

Services d'assurances

AQUAVESC

24 octobre

78 - Versailles

Marché de service relatif à une prestation d'assurance des risques statutaires pour...

CGFPT - Centre de gestion de la fonction publique territoriale

24 octobre

88 - EPINAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Crédit agricole Assurances à la conquête de l’assurance collective

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié