Ergo entre en cure d'austérité radicale pour renouer avec les bénéfices

Ergo entre en cure d'austérité radicale pour renouer avec les bénéfices
Cure d'austérité chez Ergo jusqu'en 2020...

Transfuge d’Allianz, le nouveau patron d’Ergo, Markus Reiss, a défendu, mercredi 1er juin 2016, son programme de restructuration pour sortir du rouge la filiale au premier euro du réassureur allemand Munich Re dès l'an prochain.

D’ici 2020, Markus Reiss, directeur général d'Ergo veut supprimer 2400 postes à temps plein, principalement dans les réseaux de vente. « Avec le niveau des charges actuelles, Ergo n’est plus concurrentiel », a-t-il expliqué lors de la présentation de sa stratégie à Düsseldorf. Riess veut réaliser ainsi au moins 280 M€ d’économie d’ici quatre ans.
Dans le même temps, Ergo veut investir 1 Md€ dans la digitalisation de ses offres et de ses services informatiques et administratifs. « Les processus sont beaucoup trop couteux et sont bien au-dessus de la moyenne du secteur », a-t-il insisté.

Liquidation de six millions de contrats Vie

En Vie, Markus Riess avait déjà annoncé l’abandon des produits traditionnels, suivant une tendance qui se généralise en Allemagne en raison des taux bas qui persistent. Mais il va encore plus loin que ses concurrents puisqu’il a annoncé la liquidation de six millions de contrats à taux garantis gérés par les filiales Ergo Leben (anciennement Hamburg-Mannheimer Leben) et Victoria Leben. Mais Markus Riess n'a pas précisé comment. Il a seulement dit qu'il n'avait pas l’intention de céder ces polices au fonds d’investissement londonien Cinven, spécialisé dans la liquidation de ces portefeuilles. Les nouveaux contrats proposés par les agents dépendront désormais des résultats des fonds d’investissement et des placements à risques.

Cure d'austérité Sur fond de transformation digitale

L’ancien manager du cabinet de conseil McKinsey, transfuge d'Allianz, ne veut surtout pas rater le virage de la transition numérique. En 2017, Ergo lancera un nouveau portail low-cost, purement online, qui permettra de dialoguer avec ses clients uniquement par internet (un démarrage est prévu avec un contrat d’assurance automobile). Ergo cherchera également de la rentabilité à l’étranger avec une stratégie de croissance par acquisitions.

Avec une telle cure d’austérité, Ergo prévoit de dégager 500 M€ de bénéfice en 2021 et d'atteindre un rendement de 2 à 4% (hors Vie).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 janvier 2020

ÉDITION DU 17 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil, assistance et suivi des contrats d'assurance

Ville de Lunéville

19 janvier

54 - LUNEVILLE

Accord-cadre a marches subsequents assurance dommage-ouvrage et ses garanties compl...

Tours Métropole Val de Loire Communauté d'Agglomération Tours Plus

19 janvier

37 - TOURS METROPOLE VAL DE LOIRE

Analyse financière des rapports annuels remis par les concessionnaires du Syndicat ...

Syndicat Mixte des Ports de Pêche Plaisance de Cornouaille

19 janvier

29 - PONT L'ABBE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ergo entre en cure d'austérité radicale pour renouer avec les bénéfices

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié