L'Écureuil affecte l'activité de CNP assurances

Si le spécialiste de l'assurance de personnes affiche un recul important de son chiffre d'affaires en épargne et en retraite au troisième trimestre, la compagnie améliore sa rentabilité.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de CNP assurances accuse une baisse de 14% par rapport à fin septembre 2011, à 19,4 Md€... Ce recul de l'activité est imputable aux segments épargne (12,5 Md€ ; - 18% sur un an) et retraite (2,3 Md€ ; - 16,8%), lesquels comptent pour plus de 70% du chiffre d'affaires. Une activité en repli, car les canaux de distribution de CNP assurances subissent la forte concurrence des produits bancaires.

Tandis que la Banque postale limite le recul à 6%, les Caisses d'épargne, qui représentent 33% de l'activité de CNP assurances, voient leur chiffre d'affaires assurance plonger de 22,4% sur l'année 2012. « Les ventes en unités de compte s'inscrivent en net recul (- 53,3%), les Caisses d'épargne ayant ralenti la commercialisation d'UC obligataires, contrairement à l'année 2011 », explique l'assureur dans un communiqué.

LE CHIFFRE

  • - 700 M€ La décollecte nette en assurance vie de CNP assurance depuis le début de l'année.

Les cessions de dettes souveraines se poursuivent

Mais, visiblement, c'est également le résultat d'une stratégie volontaire de réduction des risques. « Mécaniquement, notre politique de " de-risking " amène à une distribution moins importante en volume de l'activité », a précisé à l'AFP le directeur général adjoint en charge des finances, Antoine Lissowski.

Grâce à cette orientation, la rentabilité de la compagnie s'améliore, avec un produit net assurance en hausse de 4,2%. Le résultat net part du groupe s'offre même une progression de 42,3%. En effet, pour CNP assurances, la création de valeur ne passe plus par la simple croissance des encours en assurance vie, mais par une hausse de l'équipement de la clientèle, notamment en prévoyance (activité stable, à 1,4 Md€ hors effet de change) ou en assurance emprunteur (2,3 Md ; + 2,6).

En ce qui concerne la gestion financière, la compagnie d'assurances poursuit la cession de dettes à risque. « L'exposition des portefeuilles français aux dettes souveraines des pays périphériques de la zone euro s'établit maintenant à 12,7 Md au 30 septembre 2012 (contre 19,7 Md à fin 2011). Les cessions ont continué sur le mois d'octobre et ne sont pas terminées. Nous avions un objectif de 10 Md€ en fin d'année, que nous aurons atteint », a annoncé Antoine Lissowski. Le taux de couverture de la marge de solvabilité (Solvabilité 1) de CNP assurances baisse légèrement à 112% (contre 113% à fin juin), suite à l'émission d'un emprunt subordonné.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 mars 2021

ÉDITION DU 05 mars 2021 Je consulte

Emploi

Assurances et Réassurance Techniques

Gestionnaire sinistre et production H/F

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fauchage et débroussaillage des accotements du réseau routier intercommunal

CCM de Retz en Valois

02 mars

02 - CC DE RETZ EN VALOIS

Mission d'expertise comptable

Ametarra SPL

02 mars

20 - Ajaccio

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'Écureuil affecte l'activité de CNP assurances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié