Les résultats de Zurich Insurance profitent d’une base de comparaison favorable

Les résultats de Zurich Insurance profitent d’une base de comparaison favorable

Le géant suisse de l’assurance, Zurich Insurance, a publié jeudi un résultat net en hausse de 3% au titre de 2012, à 3,88 Md$. Il accuse en revanche une baisse de 4% de son résultat opérationnel, à 4,07 Md$, pour un volume total de primes et commissions de 73,08 Md$, en hausse de 6,6%, tiré notamment par l’intégration des acquisitions en Amérique Latine et en Malaisie. La performance est au total qualifiée de « solide » par le PDG, Martin Senn, compte tenu de l’environnement économique.

Dividende maintenu

Dans ce contexte, le maintien du dividende à 17 francs suisses par action, comme en 2011, est censé refléter, selon le PDG,  la pertinence de la stratégie menée, la capacité du groupe à dégager des cash-flow, et sa solvabilité. Les fonds propres ressortent en hausse de près de 10%, à 34,5 Md$, tandis que le ratio de solvabilité (calculé à partir d’un modèle interne en vertu du Swiss Solvency test) est passé de 183% au 1er juillet 2012 à 178% au 31 décembre.

Zurich Insurance se déclare satisfait de ses performances opérationnelles, tant en dommages (le ratio combiné s’est amélioré de 0,5 point à 98,4%) qu’en vie (même si la marge sur affaires nouvelles a reculé de 2,5 points à 22,1%). L’activité vie acquise auprès de Santander a contribué aux résultats à hauteur de 105 M$, compensant la moindre performance des autres activités en Europe.

Retraitement des comptes

Le groupe profite paradoxalement de l’effet du retraitement de ses comptes des années précédentes sur l’activité dommages en Allemagne, où « des pratiques de provisionnement incorrectes ont conduit à des erreurs et à une insuffisance de réserves sur les provisions de sinistres des années précédentes ». Une surestimation des coûts d’acquisition différés a également été identifiée sur ce marché. Ces erreurs, qui ont conduit à des rechargements de provisions au quatrième trimestre (+ 130 M$),  ont un impact positif sur les comptes 2012 (le résultat opérationnel du troisième trimestre s’en trouve amélioré de 264 M$, le résultat net de 194 M$, et le ratio combiné de 0,9 point), tandis que les fonds propres de 2011 ont été diminués de 196 M$ (soit - 6%). Le tout contribue donc à améliorer la comparaison entre 2012 et 2011.

Sur le front des investissements, le rendement net est passé de 4,8% en 2011 à 4,4% en 2012. Le groupe fait état d’un rendement total (intégrant les variations des plus et moins-values latentes transitant par les fonds propres) de 7%, contre 5,3% en 2011.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 novembre 2020

ÉDITION DU 20 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location de véhicules de courte durée

Odyssi - régie communautaire de l'eau et assainissement

24 novembre

972 - Fort-de-France

Marché de services d'assurance.

Communauté de Communes Calvi - Balagne

24 novembre

20 - CALVI

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les résultats de Zurich Insurance profitent d’une base de comparaison favorable

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié