Nouveau plan de départs chez Groupama

Nouveau plan de départs chez Groupama
La forte réduction d’effectif s’explique par la cession de Gan Eurocourtage (900) et des filiales étrangères (2 100), par les ruptures conventionnelles ainsi que par les plans fondés sur le volontariat.

Le groupe s'apprête à mettre en place un cinquième plan de départs volontaires. Il pourrait se traduire par la suppression de 175 postes au sein de Gan prévoyance.

Et de cinq. Après les plans de départs volontaires lancés chez Groupama SA (171 postes concernés), Gan assurances (200), Groupama supports et services (180) et Groupama banque (entre 80 et 85), l'assureur vert s'apprête à en ouvrir un autre. Cette fois-ci, c'est la filiale Gan prévoyance qui sera concernée. L'annonce a été faite jeudi 16 mai, à l'occasion du comité central d'entreprise de l'Union économique et sociale (CCE UES) de Gan-Groupama et pourrait aboutir à la suppression de 175 nouveaux postes.

Juillet 2012

Gan assurances : 200 postes touchés

Groupama SA : 171 postes touchés

Septembre 2012

Groupama supports et services : 180 postes touchés

Octobre 2012

Groupama banque : 80 à 85 postes touchés

Mai 2013

Gan prévoyance : 175 postes concernés

Priorité aux seniors et aux créateurs

« Excepté les conseillers épargne et prévoyance, toutes les populations seront concernées par ce plan de départs volontaires », explique Martial Le Pennec, le délégué syndical central CFDT de Gan. Il précise : « Autrement dit, il s'agit des forces d'animation commerciale [les inspecteurs, NDLR], mais aussi du personnel administratif, à savoir les assistantes commerciales et les chargés de clientèle. »

Selon nos informations, les critères d'éligibilité de ce plan de départs volontaires reposeraient sur des mesures d'âges (retraite anticipée, préretraite). Mais ce n'est pas tout. Il s'adresserait également aux salariés qui auraient des projets de création ou de reprise d'entreprise, ainsi qu'à ceux qui voudraient quitter Gan prévoyance pour aller travailler dans une autre société, contrat à durée indéterminée ou contrat de travail de douze mois à l'appui.

En tout cas, après la première réunion d'information-consultation tenue le 16 mai, les membres du CCE UES se retrouveront le 4 juin pour remettre un avis sur la réorganisation de Gan prévoyance et ses mesures d'accompagnement. Car le temps presse. En effet, Groupama, engagé dans un vaste plan d'économies de 400 ME d'ici à fin 2014, aurait l'intention de mettre en oeuvre cette vague de départs volontaires dès le mois de septembre.

La première baisse de frais généraux

Pour rappel, en février, lors de la présentation des résultats pour l'exercice 2012, le directeur général de Groupama SA, Thierry Martel, s'était félicité que, « pour la première fois », les frais généraux du groupe aient été réduits de 6,5 % par rapport à 2011 (une économie de 180 ME) dans toutes les entités et sur tous les postes.

Avec ces cinq plans de départs volontaires concernant plus de 800 collaborateurs, sans compter les 900 autres départs dans le cadre des cessions d'activités, la masse salariale du groupe sera, à coup sûr, réduite en 2013.

En attendant la prochaine vague de départs...

Si bien que les effets se feront sentir sur les prochains résultats. Pour autant, cela suffira-t-il ? « Il n'est pas dit que d'autres plans de départs volontaires ne se mettront pas en place dans les prochains mois », s'inquiète Martial Le Pennec. Beaucoup craignent ainsi que Gan patrimoine soit la prochaine entité concernée par une réduction d'effectifs.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 14 janvier 2022

ÉDITION DU 14 janvier 2022 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nouveau plan de départs chez Groupama

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié