[DOSSIER] Présidentielle 2017 : l’épineuse question de la [...]

Présidentielle 2017 : l’épineuse question de la fiscalité de l’assurance vie

Présidentielle 2017 : l’épineuse question de la fiscalité de l’assurance vie
DR Le premier tour de l'élection présidentielle se tiendra le 23 avril 2017

L’assurance vie a fait son entrée dans la campagne présidentielle suite aux annonces d’Emmanuel Macron de mettre en place une taxe unique de 30% sur les revenus du capital.

A chaque échéance électorale, les assureurs s’inquiètent qu’une mesure fiscale ne vienne perturber l’équilibre de l’assurance vie.

Emmanuel Macron, candidat du mouvement « En Marche ! » a annoncé sa volonté de mettre en place une taxe unique sur les revenus du capital de 30% pour les nouveaux flux en assurance vie. Une taxe qui alourdirait la fiscalité des revenus de cette épargne au-delà de 8 ans.

Une taxe jugée « dangereuse »

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Assureurs et épargnants s’y opposent. Pourtant, Emmanuel Macron maintient sa position même s'il n'envisage d'appliquer cette taxe de 30% qu’au-delà d’un plafond de 150 000 € par personne pour les nouveaux contrats et nouveaux versements.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Présidentielle 2017 : l’épineuse question de la fiscalité de l’assurance vie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié