Protection sociale : un élément clé dans la stratégie des multinationales

Santé, prévoyance, épargne-retraite ou encore dépendance : ces prestations constituent pour les directions des ressources humaines des grands groupes, des arguments de taille pour séduire de nouveaux talents et fidéliser leurs salariés. Mais ce sont aussi des éléments stratégiques dans leur développement à l'international, si l'on en croit l'étude réalisée par The Economist Intelligence Unit, pour le compte de Maxis Global Benefits Network, le réseau de protection sociale commun aux groupes Axa et MetLife. Menée auprès de 366 dirigeants de multinationales, cette enquête apporte un éclairage sur les stratégies à moyen terme (5 ans) des grands groupes.

Des avantages stratégiques

Croissance dans les pays émergents et dans les marchés matures (39% de réponses), développement dans les zones où ils sont déjà présents (32%) et implantations sur de nouveaux territoires (26%) arrivent en tête des priorités. Mais pour 58% des dirigeants interrogés, les problèmes de recrutement ou de fidélisation de leurs salariés pourraient s'avérer un frein à leur stratégie d'expansion. « C'est un des éléments marquants de cette enquête : la question des talents est devenue centrale, les multinationales craignent davantage la pénurie de talents que les aléas de la conjoncture économique ou l'instabilité politique », observe Maria Morris, vice-présidente de l'entité « Global employee benefit » au sein du groupe Metlife.

Cette préoccupation est confirmée par le fait que 66% des répondants estiment que la pénurie de compétences pourrait avoir un impact sur leur résultat net dans les cinq prochaines années. Dans ce contexte, les avantages proposés en matière de protection sociale deviennent stratégiques. C'est un élément perçu comme critique ou important par 90% des répondants dans leur stratégie de recrutement ou de mobilité de leurs salariés pour atteindre leurs objectifs de développement.

Souci de prévention

Autre enseignement de cette étude : les avantages sociaux en matière de santé arrivent en deuxième position après le salaire comme facteur décisif dans la stratégie d'expansion internationale. « La question du bien être des salariés devient une priorité », constate Didier Weckner, directeur général d'Axa Solutions Collectives et président de Maxis. Une tendance qui se confirme selon lui, par l'intérêt de plus en plus marqué des grands groupes assurés par Maxis GBN en matière de prévention. « Nos clients nous demandent régulièrement de les aider sur ce sujet. »

Créé en 1998, le réseau Maxis GBN intervient dans 100 pays et compte 750 clients internationaux, soit 1,5 million de personnes assurées. En 2011, par le biais de cette structure commune, Axa et Metlife ont remporté 30 appels d'offres.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages ouvrage pour la réalisation d'un relais d'assistantes maternel...

Ville de Châtenay Malabry

20 avril

92 - Châtenay-Malabry

Désignation d'un commissaire aux comptes pour les ESH

Groupe ICF

20 avril

75 - ICF HABITAT

Services d'assurances

Ville de Bouligny

20 avril

55 - Bouligny

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Protection sociale : un élément clé dans la stratégie des multinationales

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié