[DOSSIER] Sociétés d’assurance : les résultats 2015 (e-dossier) 5/9

Résultats 2015 : Aviva recueille les bénéfices de son recentrage stratégique

Résultats 2015 : Aviva recueille les bénéfices de son recentrage stratégique
Pour Mark Wilson, le DG d'Aviva, ces trois dernières années ont permis de «réparer » en profondeur le groupe, qui s’est ainsi re-concentré sur 16 marchés géographiques comparé à 28 auparavant

L’assureur britannique Aviva, qui publiait hier ses résultats annuels, a globalement dépassé les attentes des analystes, et assure que l’intégration de Friends Life se passe encore plus rapidement que prévu.

Pour Mark Wilson, directeur général du groupe Aviva, l’assureur revient de loin : « Rien ne nous a été épargnés au cours de ces douze derniers mois : l’implémentation de la directive Solvabilité 2, la réforme des retraites au Royaume-Uni, l’intégration de Friends Life ( …) et Aviva est néanmoins parvenu à répondre à tous ces défis en dépassant les attentes des analystes » a-t-il souligné au cours d’une conférence de presse téléphonique. L’assureur a en effet marqué un certain nombre de points en 2015 : ses bénéfices d’exploitation ont progressé en une année à hauteur de 20% à 2,665 Md£ (3,45 Md€) tandis que la valeur de ses nouvelles affaires a enregistré une hausse de 24% en une année. Pour Mark Wilson, ces trois dernières années ont également permis de «réparer » en profondeur le groupe, qui s’est ainsi reconcentré sur 16 marchés géographiques comparé à 28 auparavant :  «Aviva est passé du statut de couch potato (NDLR : sédentaire) à celui d’une entreprise capable de courir une course de 10 kilomètres en un laps de temps très court mais nous sommes néanmoins  loin d’être capable de courir un marathon ».

Intégration rapide de Friends Life

L’excédent de capital de la compagnie d’assurances a également triplé au cours des quatre dernières années, faisant du bilan de l’assureur l’un des plus résistants du secteur outre-Manche. Son ratio de solvabilité 2 est ressorti à 180%, soit dans la fourchette haute de son estimation (150-180%).L’intégration de l’assureur-vie Friends Life, racheté l’an dernier à hauteur de 5,6 Md£ va aussi permettre à l’assureur de dégager des bénéfices en capital à hauteur de 1,2 Md£. Mark Wilson a d’ailleurs décrit l’opération de rachat comme « faisant absolument tout ce que nous avions indiqué et plus encore ». L’intégration s’est aussi faite plus rapidement que prévu : l’assureur prévoit désormais de dégager des synergies de coûts de 225 M£ (291 M€) en 2016, soit une année plus tôt que prévu.

Déceptions sur le dividende

Dans ce paysage idyllique, les analystes ont cependant pointé du doigt les manquements : la croissance à hauteur de 15% du dividende à 20,8 pence par action, décidé par le groupe, est  ainsi ressortie en-dessous des attentes, ce qui, selon Eamonn Flanagan, analyste au sein de Shore Capital, tend à indiquer que « l’impact dilutif [NDLR : négatif sur le résultat par action] du rachat de Friends Life commence à être évident». Pas de quoi cependant impacter Aviva : le cours de bourse de l’assureur prenait près de 4% en fin de matinée ce 10 mars.

Hausse de 6% du résultat opérationnel d’Aviva France

Aviva France affiche au 31 décembre 2015, un résultat opérationnel de 620 M€ en hausse de 6% par rapport à 2014. Toutes les activités de la filiale du groupe britannique ont contribué à ces bonnes performances.

En assurance vie, épargne et retraite individuelle, la valeur des affaires nouvelles progresse de 7% pour atteindre 273 M€. Cette évolution favorable tient à l’augmentation de la part d’unités de compte : 27% contre 25% en 2014. L’année 2015 a aussi été marquée par le lancement d’un contrat eurocroissance, conçu pour l’Afer. En cinq mois, 61 M€ ont été collectés par le biais de ce support.

Autre élément positif : en prévoyance, la valeur des affaires nouvelles ressort en hausse de 31%. Sur l’ensemble de l’activité vie, épargne et retraite individuelle, Aviva France affiche une collecte en hausse de 16% à 5,8 Md€.

En assurance dommages et en santé, le chiffre d’affaires d’Aviva France progresse de 3% pour atteindre 1,45 Md€. A noter que dans cette branche d’activité : l’objectif de 2000 affaires nouvelles en santé collective sur l’exercice 2015 a été dépassé, grâce « au travail réalisé par notre réseau d’agents généraux et nos équipes supports », précise l’assureur.

Eurofil, filiale de vente directe d’Aviva France, enregistre aussi de bonnes performances avec une production nette de 29 500 nouveaux contrats. Sur l’ensemble des activités dommages, l’assureur améliore son ratio combiné : 95,7% (96,4% avec la santé) contre 96,9% en 2014.

ED

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Marché de service relatif à la prestation d'assurance..

Ville de St Dié des Vosges

21 juillet

88 - ST DIE DES VOSGES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2015 : Aviva recueille les bénéfices de son recentrage stratégique

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié