[DOSSIER] Sociétés d’assurance : les résultats 2015 (e-dossier) 7/9

Résultats 2015 : RSA renoue avec les succès

Résultats 2015 : RSA renoue avec les succès

Après une excellente année 2015 lui ayant permis de finaliser son plan de redressement, la compagnie d’assurances britannique RSA  a revu à la hausse ses objectifs de réductions de coûts d’ici à 2018.

Mission accomplie pour Stephen Hester. Le directeur général de RSA, appelé à la rescousse en février 2014 après trois avertissements sur résultats et un scandale comptable, est parvenu en moins de deux ans à transformer le groupe d’assurances. «2015 a été une année de réalisation importante pour RSA, a-t-il souligné. Par conséquent, la phase de redressement de notre plan d’action est largement finalisé et nous avons de bonnes perspectives d’améliorations supplémentaires dans nos performances ». L’an dernier, RSA est parvenu à dégager un résultat d’exploitation en hausse de 43% sur une année à 523 M£ (661 M€).

Amélioration des performances opérationnelles

Une excellente performance qui reflète à la fois le renforcement de son ratio combiné à 96% (2014 : 98,83%) et de meilleurs résultats d’investissements. Le bénéfice net a également grimpé de 221% à hauteur de 244 M£, tandis que les résultats de souscription ont atteint un nouveau record en s’inscrivant à 221 M£ (279 M€), tirés à la hausse par de très bonnes performances en Scandinavie, au Canada ainsi qu’au Royaume-Uni. La conjoncture n’était pourtant pas complètement favorable : le groupe a dû inscrire une perte de 76 millions de livres (96 millions d’euros) en raison des inondations intervenues au Royaume-Uni en décembre dernier.  Au total, le groupe a récolté quelque 1,2 Md£ (1,51 Md€) de recettes des ventes de ses différentes activités non-centrales et a renforcé sa solidité financière.

En avance sur les objectifs

Aujourd’hui, RSA est en avance sur son programme de réduction de coûts et s’attend désormais à atteindre des économies de 250 M£ (316 M€) d’ici à 2016, soit une année avant la date prévue. Le groupe a même décidé d’accroître ses objectifs de réductions de coûts à 350 M£ (442 M€) d’ici à 2018 et a réitéré son objectif de rendement de l’actif net tangible attribuable aux actionnaires ordinaires (ROTE), qui était de 9,7% en 2015, dans une fourchette de 12 à 15% en visant désormais l’extrémité la plus haute de cette moyenne. Le groupe, qui avait reçu l’été dernier une offre de rachat en provenance de Zurich, a indiqué qu’il était persuadé de pouvoir «prospérer de façon indépendante, pour une période indéfinie dans le futur ».

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'APPLICATION WORKDAY (H/F) - CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Résultats 2015 : RSA renoue avec les succès

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié