[DOSSIER] C’était en 2015 : les sociétés d’assurance ont bien [...] 3/14

Résultats semestriels: l’assureur Axa tient ses objectifs

Résultats semestriels: l’assureur Axa tient ses objectifs
Henri de Castries, PDG d'Axa, s'est dit confiant face au plan Ambition Axa. © © Claire Latour

Axa a vu son résultat opérationnel augmenter de 2% au premier semestre à 3,1 Md€. L’assureur annonce être en ligne avec son plan Ambition Axa, qui s’achèvera à la fin du second semestre. 

Les résultats de cette année sont essentiels pour atteindre les objectifs fixés par le deuxième groupe européen d’assurance par capitalisation boursière, le plan Ambition Axa arrivant à échéance à l'issue du second semestre 2015. Axa affiche, à taux de change constant, un chiffre d’affaires en hausse de 2% à 55 Md€. Ce chiffre d’affaires augmente dans ses trois grandes lignes de métier : la vie, avec une croissance dans la dimension épargne et santé & prévoyance (31 Md€, en hausse de 1%), dans l’assurance dommages (18,2 Md€, en hausse de 1%) malgré un contexte difficile, et dans la partie gestion d’actifs (1 956 M€, en hausse de 6%). Son résultat opérationnel est en hausse de 2% à 3,1 Md€.

Une croissance portée par toutes les lignes de métiers

Les indicateurs de toutes les lignes de métiers sont donc au vert. En vie, épargne et retraite, le volume des affaires nouvelles enregistre une hausse de 5% en base comparable, une croissance notamment portée par les produits en unités de compte qui ont augmenté de 8% en comparable au niveau du groupe avec un très fort développement en France (+35%). En prévoyance et santé, les ventes ont gagné 2% en comparable avec la France et l'Asie en marchés moteurs. La collecte nette s'établit à 5,3 Md€ (contre 2,4 Md€ en 2014) au niveau du groupe et à 1,8 Md€ en France (contre 1,3 Md€ en 2014). Globalement, la prévoyance, la santé et les unités de compte représentent 80% du résultat opérationnel.

En dommages, le chiffre d’affaires est stable dans les marchés matures, « reflétant une souscription plus sélective, notamment dans la construction en France et dans l'assurance automobile en Espagne », a expliqué Denis Duverne, directeur général délégué, en présentant les résultats. Dans les marchés émergents, le chiffre d'affaires est en hausse de 4% en comparable, avec une hausse de 14% en Chine. Le ratio combiné s'établit à 95,1% et se positionne donc au-delà de l'objectif de fin d'année fixé à 96%. « Il bénéficie d'une baisse du coût des catastrophes naturelles - même si la tempête Niklas en Allemagne a pesé sur la sinistralité », a précisé Denis Duverne.

Une situation confortable face au plan Ambition Axa

Le groupe a jugé sa situation «confortable» face à l’échéance du 31 décembre 2014 pour le plan Ambition Axa. Les objectifs touchent à la «sélectivité dans les affaires que nous faisions et la transformation de nos portefeuilles», a rappelé Henri de Castries en citant l’évolution du mix des produits sur l’assurance vie, «où les produits de fonds général ne représentent plus que 12% des affaires nouvelles, là où les unités de compte et la prévoyance représentent pour chacune plus du tiers, et parfois près de 40%, de nos affaires nouvelles». Mais aussi l’expansion accélérée dans les pays émergents, avec des résultats en forte croissance et des opérations nouvelles en Asie ou en Egypte. Enfin, le dernier volet d’Ambition Axa porte sur l’efficacité. « L’objectif initial en 2010 était 1,5 Md€ d’économies par rapport à ce qui était le niveau des frais généraux, a résumé Henri de Castries. Nous avons successivement, à plusieurs reprises, relevé cet objectif, et nous sommes extrêmement confortables sur le fait qu’à la fin de l’année nous aurons atteint ou dépassé l’objectif total de 1,9 Md€. »

Sur les cash-flows opérationnels, « l'objectif annoncé de 24 Md€ sur 2011-2015 sera rempli », assure Henri de Castries.

Le PDG d'Axa a également confirmé que le prochain plan, 2016-2020, serait annoncé en juin prochain et qu'il comprendrait un effort significatif sur les pays émergents.

Une situation financière solide

Les capitaux propres s'établissent à 66,9 Md€, en hausse de 1,7 Md€ par rapport au 31 décembre 2014, et ce principalement dû aux variations favorables de taux de change et à la contribution du résultat net, partiellement compensées par le paiement du dividende et la baisse des plus-values latentes, liée à la hausse des taux d’intérêt.

Le ratio de solvabilité économique est de 215%, en hausse de 14 points par rapport au 31 décembre 2014, principalement soutenu par la contribution du rendement opérationnel et l'évolution favorable du change.

Le ratio d'endettement du groupe - « qui avait été surveillé avec attention », a rappelé Henri de Castries -  s'établit à 23%, en baisse de 1 point par rapport au 31 décembre 2014, en ligne avec les objectifs d'Axa.

Le ROE courant s'établit à 16,1%, en baisse de 0,6 point par rapport au premier semestre 2014, principalement affecté par la hausse des capitaux propres moyens, partiellement compensée par l'augmentation du résultat courant.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'Assurances Biens, flotte auto, RC et personnes de la CCOG.

CCM de l'Ouest Guyanais

27 mai

973 - CC DE L'OUEST GUYANAIS

Souscription de divers contrats d assurances pour l ehpad la roussane.

Maison de retraite de Monein

27 mai

64 - MONEIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats semestriels: l’assureur Axa tient ses objectifs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié