Sécurité routière : 76% des Français contre la limitation à 80 km/h, selon Axa Prévention

Sécurité routière : 76% des Français contre la limitation à 80 km/h, selon Axa Prévention

Selon le baromètre de l’assureur, 8 Français sur 10 roulent en excès de vitesse. Plus de la moitié considère la nouvelle mesure comme une taxe déguisée.

La mesure ne fait pas l’unanimité. Si la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires décidée par le gouvernement a été saluée par les assureurs et acteurs de la prévention, elle est loin de plaire aux automobilistes. Selon le dernier baromètre publié ce mardi 10 avril par Axa Prévention, 76% des Français y sont défavorables.

Les raisons avancées ? Plus de la moitié considère qu’il s’agit d’une « nouvelle taxe déguisée ». De fait, la mesure devrait rapporter à l’Etat 230 M€, selon le ministère Hulot. 36% trouvent, en outre, la mesure inutile. Le lien de causalité entre vitesse et mortalité routière fait d’ailleurs débat. Selon l’Observatoire interministériel de la sécurité routière, 31% des accidents mortels sont causés par une vitesse excessive ou inadaptée.

Les Français, accros aux excès de vitesse

A lire les chiffres d’Axa Prévention, on comprend pourquoi la mesure est impopulaire. Les Français restent, en effet, adeptes des excès de vitesse, à 78%. Certes, ce chiffre est en baisse de 5 points par rapport à 2017, mais il reste élevé. Sur les routes secondaires, objet de la réforme, aujourd’hui limitées à 90 km/h, ils sont 54% à déclarer rouler à 100-110 km/h et 15% à 120-130 km/h ! Sur les autoroutes limitées à 130 km/h, ils sont 39% à rouler à 140-150 km/h. Et dans les agglomérations, limitées à 50 km/h, ils sont 30% à rouler à plus de 65 km/h.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais…

Autres facteurs de danger, le téléphone et l’alcool au volant. Sur l’usage du téléphone, qui sera sanctionné en 2019 d’un retrait de permis si celui-ci s’accompagne d’une infraction mettant autrui en danger, la prise de conscience semble amorcée. 69% des conducteurs pensent la sanction indispensable. Pourtant, ils sont 38% à avouer passer des appels au volant et 24% à lire ou écrire des sms.

Quant à la prise d’alcool au volant, 64% des automobilistes sont favorables à la décision de rendre l’éthylotest anti-démarrage obligatoire pour les récidivistes. 38% souhaiteraient même étendre la mesure à tous les conducteurs. Ils sont encore 27% à déclarer prendre le volant après 2 verres.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance juridique.

SEM SIPEnR

26 juin

75 - SEM SIPENR

Prestation de services d'assurances.

CHI Emile Durkheim

26 juin

88 - EPINAL

Souscription de différents contrats d'assurance.

La Roche sur Yon Agglomération

26 juin

85 - LA ROCHE SUR YON AGGLOMERATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sécurité routière : 76% des Français contre la limitation à 80 km/h, selon Axa Prévention

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié