Terrorisme : les assureurs tirent les leçons des attentats

Terrorisme : les assureurs tirent les leçons des attentats

Après le lancement par Hiscox d’une garantie spécialement conçue pour l’annulation d’événements dans le domaine de l’art, Beazley couvre désormais les pertes de profit des établissements à la suite d’une attaque terroriste dont ils n’ont pas été directement la cible.

Les attentats du 13 novembre en France, comme les actes de terrorisme commis à l’international, ont amené les entreprises à réfléchir à leurs polices d’assurance et à formuler des demandes pour l’évolution de celles-ci. Les entreprises ont souhaité, notamment aux Rencontres de l’Amrae de février 2016, que les garanties contre le terrorisme s’étendent aux pertes de profit à la suite d’un acte de terrorisme, y compris dans le cas où elles ne seraient pas directement ciblées.

« Si un site touristique est la cible d’un attentat, les hôtels, les restaurants et les commerces aux alentours, sans être directement touchés par cette attaque terroriste, peuvent être amenés à subir une perte de revenus considérable, due à une baisse de leur fréquentation et/ou à une annulation de réservations, explique Mathilde Lecointre, souscripteur risque terrorisme pour Beazley en France. Ces pertes de revenus peuvent avoir des conséquences catastrophiques pour ces professionnels, allant jusqu’à la fermeture des établissements ». L’assureur a donc adapté ses garanties.

La couverture des dommages immatériels

La nouvelle offre de Beazley (intitulée Loss of attraction) a été élaborée au niveau du groupe à Londres et proposée aux Etats-Unis et en France, pays jugés prioritaires. Elle couvre les dommages immatériels subis par les centres commerciaux, les hôtels, les restaurateurs et les exploitants touristiques situés à proximité d’un site touché par une attaque terroriste. Au niveau des capacités, Beazley annonce jusqu’à 20 M€ par an.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Exploitation de la station d'épuration

Saint-Etienne Métropole

28 mars

42 - St Jean Bonnefonds

ACCORD CADRE en groupement de commandes de bailleurs sociaux pour la mutualisation ...

Meurthe et Moselle Habitat

28 mars

54 - MEURTHE ET MOSELLE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Terrorisme : les assureurs tirent les leçons des attentats

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié