Compagnies-Italie-Résultats : encore des incertitudes en 2012 pour Generali

Après avoir réduit de moitié son dividende pour 2011, le groupe italien affiche un optimisme qui se veut rassurant pour l'exercice 2012. Malgré tout, de nombreuses inconnues demeurent.

C'est en ces termes que Giovanni Perissinotto, administrateur délégué du groupe Generali, a défini l'exercice 2011 : « Il est dur d'être optimiste après une année comme celle que nous venons de vivre, mais je préfère voir le verre à moitié plein. » Une annus horribilis qui a conduit la compa-gnie d'assurances à réduire de moitié son dividende, le portant à 0,20 € (contre 0,45 € en 2010), un niveau encore inférieur à celui attendu par les analystes, qui tablaient sur 0,29 €. Le groupe a vu son bénéfice net chuter de 49,7% en 2011, à 856 M€, contre 1,7 Md€ en 2010, et tomber à un niveau encore plus bas que celui atteint en 2008, lors de la crise financière mondiale (861 M€).

Une année 2011 plombée par la dette grecque

Ce sont les dépréciations, pour plus de 1 Md€, en particulier sur les titres grecs et sur sa participation dans Telco (le holding qui contrôle Telecom Italia) qui ont lourdement pesé sur les comptes de Generali. Giovanni Perissinotto a voulu rassurer en rappelant qu'il s'agissait « de dépréciations extraordinaires, qui ne se répéteront pas en 2012 ».

Par ailleurs, l'administrateur délégué du groupe a annoncé, pour l'année en cours, un résultat opérationnel en hausse de 10%, qui devrait passer de 3,928 Md€ en 2011 (contre 4,077 Md€ en 2010) à 5 Md€ en 2014.

Néanmoins, des incertitudes planent. Avec près de 50 MdE d'obligations d'État italiennes, le lion de Trieste reste fortement dépendant des aléas de la crise des dettes souveraines. À la faveur de l'amélioration des conditions de marché, il a ainsi vu sa marge de solvabilité remonter de 117% fin 2011 à 132 % au 1er mars 2012.

L'autre inconnue concerne l'option d'achat que l'assureur va devoir exercer en 2014 sur les 49 % de la coentreprise qu'il détient (à hauteur de 51%) avec le groupe tchèque PPF dans les marchés d'Europe centrale et orientale. Selon les estimations des analystes, la compagnie va être amenée à débourser 2,5 Md€... Comme l'a laissé entendre le directeur général, d'autres investisseurs financiers pourraient entrer dans l'opération au côté de Generali.

STÉPHANE DEDEYAN, membre du comité de direction de Generali France, chargé de l'épargne, de la distribution et du développement « En France, une décollecte concentrée au niveau des banques »

Comment s'expliquent ces 2,2 Md€ de décollecte en 2011 pour Generali France ?

Generali France a été touché comme l'ensemble du marché par un phénomène de décollecte, en particulier à la fin 2011. Le phénomène s'est concentré au niveau des banques, un canal de distribution qui représente traditionnellement près de 50% de notre collecte. Les banques ayant eu besoin de liquidités ont orienté la collecte d'assurance vie vers l'épargne bancaire. Pour les autres canaux de distribution - CGPI, Internet, conseillers salariés, courtiers et agents généraux -, la collecte est restée positive. Globalement, notre taux d'unités de compte se situe parmi les plus hauts du marché (17%). Et nous avons enregistré une forte croissance en assurances individuelles retraite (9%) et prévoyance (6%).

Comment envisagez-vous l'année 2012 en matière d'assurance vie ?

Les périodes électorales, avec les interrogations sur les évolutions de la fiscalité qui en découlent, sont toujours marquées par un certain attentisme. Cependant, au cours des premiers mois de cette année, la collecte d'assurance vie s'est progressivement redressée, de façon très nette.

 

UN BÉNÉFICE DIVISÉ PAR DEUX

- 856 M€ de bénéfice net en 2011 (- 49,7%).

- 3,9 Md€ de résultat opérationnel (- 3,7%).

- 1,56 Md€ de résultat opérationnel dommages (+ 38%).

- 2,54 Md€ de résultat opérationnel vie (- 16%).

- 96,5% de ratio combiné (98,8% en 2010).

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Compagnies-Italie-Résultats : encore des incertitudes en 2012 pour Generali

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié