Coupe du monde de football : les Bleus (s’)assurent

Coupe du monde de football : les Bleus (s’)assurent

L’équipe de France gagnera-t-elle le Mondial brésilien ? Alors que la compétition débute ce 12 juin, impossible de répondre pour l’instant à cette question. Toutefois, il existe un domaine, lié aux Bleus, pour lequel des réponses peuvent être déjà apportées : l’assurance. «Tous les footballeurs sélectionnés au Brésil continueront durant le Mondial d’être rémunérés par leurs clubs respectifs. Pas question pour ces derniers de voir certains de leurs joueurs blessés durant cette compétition et d’assumer ensuite les conséquences financières», indique Didier Loiseau, directeur général d’Henner Sports, société spécialisée dans la couverture des risques sportifs.

Un indemnité journalière de 20 548€

Ainsi, chaque joueur convoqué en équipe de France continuera d’être couvert par son club contre les maladies et accidents survenus durant la période de mise à disposition, mais aussi contre les blessures contractées lors des matchs internationaux. Pour autant, cette assurance pourrait s’avérer insuffisante en cas de blessure de longue durée. La Fédération internationale de football association (Fifa) a donc mis en place un dispositif visant à indemniser les clubs à partir du 29e jour d’incapacité de leur(s) joueur(s) sélectionné(s) et pour une durée maximale de 365 jours. Un programme qui les indemnise au maximum jusqu’à concurrence de 7,5M€ par sportif. Soit une indemnité journalière de… 20 548 € par accident et par joueur.

Une assurance individuelle à 100 000 €

Mais ce n’est pas tout. Les joueurs peuvent, en plus, souscrire à une assurance individuelle, notamment pour anticiper les pertes de revenus suite à une grave blessure. Or, les prix de ces contrats peuvent, là aussi, atteindre les sommets. Précisément jusqu’à 100 000 € pour les joueurs les mieux côtés de l’équipe de France. «Comparé à leurs revenus, cette somme reste modeste. Elle ne dépasse jamais ainsi 1,5% de leur salaire annuel», précise Didier Loiseau, qui gère les contrats d’assurance de 52 footballeurs présents au Mondial. Selon nos informations, au moins 18 joueurs de l’équipe de France sur les 23 sélectionnés souscriraient aujourd’hui à une assurance individuelle.

Les actuaires misent sur le Brésil
En s’appuyant sur des méthodes de projection stochastiques, Actuaris s’est livré au petit jeu des pronostics du futur lauréat de la Coupe du monde. Résultat, pour le cabinet d’actuariat conseil, le Mondial a 64% de probabilité d’être remporté par un ancien vainqueur.  D’ailleurs, selon ces calculs, le Brésil a le plus de chances (12%) de l’emporter. Suivent l’Argentine et l’Allemagne, la France n’arrivant qu’en 6e position des potentiels vainqueurs. «Nous attendons la Coupe du monde avec impatience pour vérifier la pertinence des modèles. Nous savons que le futur vainqueur et tous les résultats de ses matchs auront été simulés ; seules les probabilités de réalisation de ceux-ci restent incertaines. On appelle cela la glorieuse incertitude du sport», indique Pierre Arnal, directeur général d’Actuaris, dans un communiqué. Rendez-vous le 12 juillet, jour de la finale, pour savoir si les prévisions scientifiques du cabinet étaient exactes.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coupe du monde de football : les Bleus (s’)assurent

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié