Aon sort la version 2012 de sa carte sur les risques politiques

Le courtier américain Aon  vient de sortir sa carte dédiée aux risques politiques 2012. L’an dernier, les événements liés aux révolutions arabes du printemps dernier et l’instabilité politique connue dans plus d’une douzaine de pays ont soulevé bon nombre d’interrogations auprès des risk managers des entreprises clientes et présentes sur ces territoires. Pour répondre au mieux à ces attentes, Aon, en s’appuyant notamment sur l’avis de 26 syndicats du Lloyd’s, vient de passer au crible près de 167 pays. Cette carte donne ainsi une indication sur le niveau et le type de risques qui peuvent exister sur les territoires ciblés. Un des facteurs permettant de mettre en exergue les dites indications reste l’action ou l’inaction gouvernementale pouvant affecter, par exemple, l’exécution d’un contrat à l’international. Cette version 2012, développée par le courtier américain, permet ainsi d’identifier précisément les risques prédominants dans chaque pays supervisé : instabilité gouvernementale, violences urbaines, risque de rupture de la supply chain ou encore risques juridiques et réglementaires.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Aon sort la version 2012 de sa carte sur les risques politiques

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié