Bessé vend pour mieux attaquer

Le courtier nantais cède la moitié de ses activités d'assurances de personnes à PAI Partners pour se développer dans l'assurance emprunteurs.

Le cabinet Bessé cède 50 % de ses activités d'assurances de personnes à PAI Partners. Elles ont représenté près de 58 ME en 2003, soit la moitié de son chiffre d'affaires. « L'objectif de cette opération est la poursuite de notre développement dans les assurances collectives emprunteurs », justifie Pierre Bessé qui est resté discret sur le prix de cession négocié avec le fonds d'investissement.

Cette prise de participation a notamment pour objet de donner les moyens à Bessé de se développer hors de ses frontières sur le marché « juteux » des assurances emprunteurs. Sur cette niche, le courtier a déjà une position enviable en France. Il est, notamment, le conseil du Crédit lyonnais, des Banques populaires, de la Caisse d'épargne et de plusieurs sociétés de crédit à la consommation, comme Finalion ou VW Finances. Même si le rachat du Crédit lyonnais par le Crédit agricole met potentiellement en péril l'un de ses plus importants contrats, Pierre Bessé garantit que son activité emprunteurs n'est pas en danger. « Notre groupe continue de gagner des affaires sur d'autres réseaux. »

PAI Partners n'est pas un inconnu pour Bessé, il a déjà été au capital du courtier avant d'en sortir. Aujourd'hui, « cet investisseur peut nous apporter des relais et des contacts dans les pays voisins ». L'Espagne, l'Italie, le Portugal sont encore des terres presque vierges en assurances emprunteur. Il peut aussi être utile pour la croissance externe dans ces pays. Dans le détail, les deux partenaires créent à parts égales une société commune dénommée Compagnie européenne de prévoyance (CEP).

La direction reste en place

Ce montage financier ne devrait pas influencer les structures opérationnelles. « Les actionnaires font confiance à l'équipe de direction actuelle qui demeure intégralement en place », précise un communiqué commun. En outre, PAI Partners prend une partie du contrôle des assurances collectives d'entreprise et devrait apporter ses moyens à Bessé afin qu'il poursuive sa croissance en France. Prudent, le courtier s'est réservé contractuellement le droit de racheter tout ou partie des activités cédées, même s'il considère que ce n'est pas l'esprit de l'accord, centré sur la recherche des meilleures alliances possibles.

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Recouvrement amiable et judiciaire de créances auprès des locataires sortis pour le...

SIA Habitat Société Immobilière de l'Artois

18 septembre

59 - DOUAI

Prestations de recouvrement de créances pour les besoins de la Canssm.

CANSSM Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines

18 septembre

75 - CANSSM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Bessé vend pour mieux attaquer

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié