Bisbilles autour d'EDIcourtage 2.0

Bisbilles autour d'EDIcourtage 2.0
HERVÉ BOUTET
Alors que les contrats d'adhésions à la plate-forme EDIcourtage sont en cours de finalisation, le principal instigateur du projet, Guillaume Millet, claque la porte.

Querelle de personnes ou divergence stratégique ? Le principal projet porté par la Chambre syndicale des courtiers d'assurances (CSCA) ces dernières années, la plate-forme d'échanges de données normalisées entre courtiers et assureurs, EDIcourtage 2.0, suscite quelques remous au sein de la CSCA. À la veille de la généralisation du projet, son principal artisan, Guillaume Millet, a en effet jeté l'éponge et démissionné de l'ensemble de ses mandats syndicaux.

Guillaume Millet portait le projet depuis ses prémices, et même si, selon lui, « la passation de pouvoirs ne change rien au déploiement de la plate-forme », cette démission suscite quelques interrogations. La principale d'entre elles est de savoir qui va lui succéder. Pour mener à bien sa mission, Guillaume Millet présidait ou participait à pas moins de quatre commissions : le Getic (commission informatique de la CSCA), la commission commune de normalisation CSCA-FFSA, le comité de pilotage du projet et une commission technique.

Tout est prêt, sauf le patron

En outre, une société par actions simplifiée unipersonnelle a été créée pour gérer la plate-forme. Détenue à 100 % par la CSCA, elle vient de se doter d'un comité de direction, présidé par Dominique Sizes, qui est à la tête de la CSCA depuis près d'un an, et composé du bureau restreint de la chambre. Un homme de l'art, Jean Bargibant, DSI de Verspieren, intègre également le comité de direction.

Qui va donc succéder à Guillaume Millet, notamment à la tête du Getic ? Nécessairement un bon connaisseur du dossier. Le responsable informatique d'Assurances et Conseils, Laurent Perret, est pressenti, et sa désignation est actuellement soumise au vote du conseil national de la CSCA. Alors que la plate-forme est opérationnelle et que les principaux assureurs sont en passe d'y adhérer, ces querelles de personnes font tache dans le paysage.

PROMOTION DE LA PLATE-FORME AU CONGRÈS DES COURTIERS

EDIcourtage devrait constituer le sujet fort de l'édition 2011 du congrès national de la CSCA, qui se tiendra à Nantes les 16 et 17 juin. Un stand sera dédié à la norme et à la plate-forme d'échanges de données, sur lequel les démonstrations de l'outil se succéderont pour convaincre les congressistes de l'intérêt d'adhérer.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Bisbilles autour d'EDIcourtage 2.0

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié