Covéa : un (nouvel) appel à la grève

Covéa : un (nouvel) appel à la grève
Pascal SITTLER / REA La grève du 9 mai a été organisée devant le siège social de Covéa, au Tivoli, Paris Saint Lazare.

 Le dossier du statut commun continuent d'empoisonner les relations sociales au sein du groupe Covéa . Certains syndicats dénoncent une régression des conditions de travail.

Bis repetita. Le 18 mai prochain, la CGT Covéa appelle à un mouvement de grève. « Nous sommes obligés de poursuivre nos actions », peut-on lire sur le site du syndicat, ce 10 mai 2017.

L'annulation de l'UES en cause

A l’appel de FO et de la CGT, une grève avait déjà été organisée devant le siège social de Covéa, ce 9 mai à Paris. Cette protestation fait suite à la décision du tribunal d’instance de Paris 12e du 13 février dernier d’invalider la reconnaissance de l’Union économique et sociale (UES) au niveau du groupe mutualiste qui réunit Maaf, MMA et GMF. Prenant «acte de ce jugement exécutoire», la direction générale de Covéa avait alors précisé, dans un communiqué du 16 février, suspendre «toutes négociations en cours au sein des sociétés de la dite UES», notamment celles liées au futur statut commun.

Un alignement vers le haut...ou le bas ? 

Trois mois plus tard, alors que les négociations sur le statut commun ont repris et viennent de s'achever, les deux syndicats FO et CGT réclament, dans un tract commun, « le rétablissement des accords dénoncés et donc l’annulation des dénonciations ». Mais aussi «un statut commun basé sur le principe de faveur : ce sont les dispositions les plus favorables aux salariés qui s’appliquent». Dans une interview accordée à l’Argus, le 21 janvier 2016, le DG des ressources humaines et de la communication interne de Covéa, Michel Gougnard, indiquait pourtant que «l’alignement» ne se ferait «pas par le haut».

La direction ne répond pas

A la suite du mouvement de protestation du 9 mai, « malgré de nouvelles demandes pour être reçus par Thierry Derez, personne n’a daigné nous répondre », précise la CGT. D’où l'appel à la reconduction de la grève le 18 mai prochain. Joint par l’Argus de l’assurance, la direction de Covéa s’est refusé à faire tout commentaire.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Covéa : un (nouvel) appel à la grève

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié