[DOSSIER] Crise en Chine : l’assurance et la réassurance [...] 2/5

Crise en Chine : pourquoi Denis Kessler (Scor) est «confiant»

Crise en Chine : pourquoi Denis Kessler (Scor) est  «confiant»
Denis Kessler, PDG de Scor : «Nous pensons que le ralentissement économique en Chine aura un impact à court et moyen termes sur l'activité de réassurance vie en général, mais nous considérons que les perspectives restent très favorables sur le long terme».

Une semaine après la sévère correction des marchés financiers, Denis Kessler, le PDG de Scor, le cinquième réassureur mondial, confirme prévoir une croissance supérieure à la moyenne de marché en dommages et un impact «très réduit» du ralentissement économique de la Chine sur ses activités vie.

La crise boursière et le ralentissement économique de la première puissance mondiale n’auront pas ou peu d’effets sur l’activité du réassureur français Scor. De l’aveu même de son PDG, Denis Kessler, qui a confié en exclusivité à l’Argus de l’assurance rester «confiant dans le développement du marché chinois aussi bien en vie qu’en dommages». Une présence loin d’être symbolique dans cette région du globe. Et pour cause : en 2014, la Chine a représenté environ 10% des primes de Scor Global P&C (Property & Casualty), 10% de son activité de Traités et moins de 2,5% du portefeuille mondial en vie (Scor Global Life).

Denis Kessler confirme que «Scor dispose en effet d’une licence composite de réassurance qui lui permet d’opérer en Chine et d’y offrir des services de réassurance Vie et P&C. Scor et le marché chinois partagent une longue histoire, grâce à des relations développées au cours de 40 années de coopération.»

Scor devrait surperformer en dommages en 2015

En dommages, Scor occupe le top 3 des réassureurs étrangers implantés en Chine, avec un peu moins de 500 M€ de primes brutes émises en 2014. Le ralentissement de l’économie chinoise ne devrait pas modifier la trajectoire du réassureur pour 2015. «Nous prévoyons que notre taux de croissance sur ce marché soit supérieur à la moyenne grâce à une approche très ciblée sur un portefeuille de clients avec lesquels nous entretenons des relations de long-terme», rappelle Denis Kessler.

Effet « très réduit » du contexte économique sur la vie

En vie, la présence du réassureur français est plus discrète. Ce qui fait dire au patron de Scor que «l'impact du ralentissement du marché chinois sera très réduit puisque la Chine représente moins de 2,5% du portefeuille mondial de Scor Global Life [environ 160 M€, NDLR].» Et d’ajouter : «Nous pensons que le ralentissement économique en Chine aura un impact à court et moyen termes sur l'activité de réassurance vie en général, mais nous considérons que les perspectives restent très favorables sur le long terme.»

Exposition « marginale » des actifs 

Enfin, concernant les actifs investis, Scor Global Investments dispose d’une exposition très marginale à la Chine, qui représente environ 0,5% du total des actifs du groupe. «Ceci est largement dû à une politique de congruence [alignement cohérent entre les actions, NDLR] entre les actifs et les passifs. Plus  de 95% de nos actifs investis sont libellés en devises fortes (euros, dollar américain, livre sterling, dollar australien, franc suisse et dollar canadien)», précise Denis Kessler.

Résultats de Scor au 1er semestre 2015 :

- Résultat net : 327 M€, en hausse de 28%.
- Primes : 6 493 M€, en hausse de 19,6% à change courant.
- Fonds propres : 6 026 M€, en hausse de 5,2%.
- Rendement des actifs : 3,4%.
- Répartition de l’activité : 55% en vie, 45% en dommages.
- Notation Fitch : AA-, perspective « stable ».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance " dommages ouvrage et garanties diverses " ap...

Ville de St Laurent Blangy

21 août

62 - ST LAURENT BLANGY

Fourniture et livraison de titres restaurant et cesu.

SIAV (Syndicat Intercommunal d'Assainissement de Valenciennes)

21 août

59 - SIAV

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Crise en Chine : pourquoi Denis Kessler (Scor) est «confiant»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié