Défaillances d’entreprises en France : la timide amélioration se poursuit (baromètre Coface)

Défaillances d’entreprises en France : la timide amélioration se poursuit (baromètre Coface)
Cette timide amélioration englobe des résultats contrastés. La construction connaît ainsi une tendance à la hausse.

La tendance favorable amorcée en 2014 perdure avec une baisse de 2,7% des défaillances d'entreprises sur un an à fin avril 2015, selon le baromètre de l’assureur-crédit Coface. Mais ces résultats sont contrastés.

Après trois années de hausse des défaillances d’entreprises françaises, l’assureur-crédit Coface confirme un timide retournement de tendance favorable. A fin avril 2015, 62 473 entreprises ont connu une situation de défaillance, soit une baisse de 2,7% par rapport à 2014. Le coût financier, somme des dettes fournisseurs, diminue également (-16,6%) tout comme les effectifs concernés (-4,6%). Le rebond ponctuel des défaillances sur les quatre premiers mois de l’année (+1,6%) était ainsi en partie le résultat d’un rattrapage après des chiffres artificiellement bas en fin d’année, en raison des mouvements sociaux des tribunaux de commerce.

Une tendance fragile

Les entreprises bénéficient toujours de la modération du coût d’endettement, mais aussi des effets temporaires sur la consommation des ménages liés à la baisse du prix du pétrole et le redressement des marges des entreprises. Pour le deuxième trimestre, Coface s’attend toutefois à un rythme de consommation plus modéré, compte tenu des prix de l’énergie repartis à la hausse. « Par ailleurs, dans ce contexte de reprise modérée, les créations d’entreprises (hors auto-entrepreneurs, NDLR) augmentent aussi, ce qui devrait provoquer des défaillances supplémentaires d’ici à la fin de l’année 2015 », observe Guillaume Baqué, économiste à Coface.  Les créations d’entreprises ont connu une hausse de 2,8% sur un an à fin mars 2015.

Une situation inégale selon les secteurs et les zones

Les défaillances sont toutefois toujours en augmentation dans la construction (+0,7%), les métaux (+4,5%) et les services aux particuliers (+1,7%) qui pâtissent d’une demande encore trop faible. En revanche, l’électronique (-13,5%), l’automobile et les transports (-9,9%) et la chimie (-5,3%) bénéficient davantage de la baisse de l’euro et des cours des matières premières.

Au niveau géographique, cinq départements sont en hausse : l’Alsace (+5,1%), la Basse-Normandie (+3,9%), la Bourgogne (+2,9%), le Poitou-Charentes (+0,7%) et l’Ile-de-France (+0,3%). Cette dernière région concentre 19,7% des défaillances en France et c'est le secteur de la construction qui pèse le plus dans cette tendance haussière: les constructeurs franciliens de maisons individuelles voient ainsi leurs défaillances augmenter de +10,3%.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 janvier 2020

ÉDITION DU 17 janvier 2020 Je consulte

Emploi

CREDIT AGRICOLE ASSURANCES

Souscripteurs IARD PME - PMI H/F

Postuler

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil, assistance et suivi des contrats d'assurance

Ville de Lunéville

19 janvier

54 - LUNEVILLE

Accord-cadre a marches subsequents assurance dommage-ouvrage et ses garanties compl...

Tours Métropole Val de Loire Communauté d'Agglomération Tours Plus

19 janvier

37 - TOURS METROPOLE VAL DE LOIRE

Analyse financière des rapports annuels remis par les concessionnaires du Syndicat ...

Syndicat Mixte des Ports de Pêche Plaisance de Cornouaille

19 janvier

29 - PONT L'ABBE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Défaillances d’entreprises en France : la timide amélioration se poursuit (baromètre Coface)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié