Dépendance : 60% des Français pour un financement public et privé (infographie Ocirp)

Dépendance : 60% des Français pour un financement public et privé (infographie Ocirp)
Près de trois quart des Français ne connaissent pas le coût mensuel de la perte d'autonomie

Les Français sont majoritairement conscients de la nécessité de se couvrir contre la perte d’autonomie. Mais les derniers chiffres de la FFSA révèlent un marché de l’assurance dépendance encore timide.

La dépendance continue de susciter des réactions très paradoxales au sein de la population. Ainsi, près de 60% des Français se considèrent assez, bien ou très bien informés sur la perte d’autonomie, selon le dernier baromètre Ocirp autonomie 2014, dévoilé ce mardi 10 mars (lire infographie ci-dessous). Mais, dans le même temps, près des trois-quarts des personnes interrogées reconnaissent ne connaître ni le coût mensuel de la dépendance ni les modalités de financement des pouvoirs publics via l’allocation personnalisées autonomie (APA).

Pas de passage à l'action

Ces contradictions se retrouvent ainsi sur la préparation à une éventuelle perte d’autonomie. Là aussi, toujours selon le baromètre Ocirp, 85% se disent bien conscients de la nécessité de se prémunir financièrement. Et comme le souligne le commentaire du sondage, «il y a une prise de conscience des limites du financement public», puisque 60% des répondants se déclarent en faveur d’un «financement mixte», conjuguant à la fois solidarité nationale et assurance complémentaire. Si ce n’est que 71,4% des Français avouent ne pas être protégés contre ce risque.

moins de soucripteurs

Et encore, ce chiffre de 71,4% paraît très optimiste. Les derniers chiffres publiés par la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) évoquent 5,7 millions de personnes couvertes à fin 2013 par un organisme d’assurance toutes familles confondues (compagnies, mutuelles, institutions de prévoyance), c’est-à-dire un peu plus de 11% de la population de plus de 20 ans. Parmi celles-ci, 1,6 million ont souscrit un contrat garantie principale dépendance auprès d’une société d’assurance, pour un montant total de cotisations de 496 M€ en hausse de 6%. Mais le nombre de nouveaux souscripteurs est en recul de 8% et, note la FFSA, «2013 est la première année d’enregistrement d’une baisse du nombre de personnes couvertes depuis le suivi statistique de ces contrats en 1999 (-4%)».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Dépendance : 60% des Français pour un financement public et privé (infographie Ocirp)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

11/03/2015 09h:47

Bonjour,L'échantillon des particuliers est présenté ainsi dans la synthèse : "1007 particuliers depuis 2008". Est-ce que cela signifie bien qu'en cumulé 1007 particuliers ont été interrogés sur 7 baromètres ? Dans l'affirmative, n'est ce pas une base trop limitée ?Merci par avance pour votre retour.Sam-Assurance

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

11/03/2015 16h:19

Je le comprends dans le sens où, depuis 2008, sont interrogés pour chaque baromètre 10008 particuliers. Je le confirme auprès de l'OCIRP

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié