Digital : Allianz passe à la conduite automobile connectée

Digital : Allianz passe à la conduite automobile connectée

L’assureur Allianz marque sa volonté d’être «à la pointe de l’innovation digitale» en lançant plusieurs nouveautés, dont une solution de «conduite connectée», basée sur de la télématique embarquée dans le véhicule, afin de proposer des services d’assistance et d’analyse du comportement au volant.

Allianz France s'apprête à proposer aux automobilistes qui le souhaitent d’équiper leur véhicule d’un capteur de la société Tom Tom Telematics, qui, une fois connecté à leur smartphone, leur permettra de bénéficier de nouveaux services, et pourquoi pas demain de réduction sur leur prime d’assurance.

Commercialisée en option d’un contrat auto pour 50 € par an, la solution «Allianz conduite connectée» permet de collecter des données sur les performances du véhicule et sur le comportement de son conducteur. En cas de choc violent, par exemple, un contact sera automatiquement établi avec un système qui déclenchera, si le conducteur ne se manifeste pas, l’intervention des secours sur base des données de géolocalisation fournies par le dispositif.

Cette solution permet aussi à l’automobiliste d’appeler le service d’assistance, qui pourra recueillir automatiquement des informations sur l’état du véhicule. Sur base des données collectées lors de l’utilisation du véhicule – kilométrage, freinage, accélération, manière de prendre les virages, etc. –, l’automobiliste pourra par ailleurs analyser sa façon de conduire.

Récompenser les comportements vertueux

A ce stade, ces informations n’ont pas d’incidence sur le contrat d’assurance en tant que tel, «mais à partir de l’année prochaine, nous pourrons envisager des évolutions de tarif à la baisse pour les assurés dont la conduite s’avère vertueuse», indique Delphine Asseraf, directrice digital d’Allianz France. «En revanche, si ce n'est pas le cas, les tarifs n'évolueront pas à la hausse», précise-t-elle.

Cette solution fait partie d’un ensemble d’outils et services numériques lancés ces temps-ci par Allianz France, tels que «Tarif express auto», un système permettant d’obtenir un tarif auto en moins d’une minute à travers un questionnaire en ligne qui se résume à cinq questions.

Début juillet, l’assureur lancera par ailleurs «Mon Allianz Mobile», une application mobile qui réunira de nombreuses fonctionnalités utiles à l’assuré : gestion de ses contrats, déclaration de sinistre, suivi de ses remboursements en santé ou de l’avancement de son indemnisation, souscription de nouveaux contrats, communication avec les services clients ou avec son agent général

Susciter l'innovation en matière de gestion des sinistres

La transformation digitale d’Allianz France touche aussi la gestion des sinistres. Fin 2013, l’assureur a par exemple lancé un service d’indemnisation opéré en partenariat avec le site marchand Amazon, afin de faciliter l’indemnisation de gré à gré en cas de dommages portant sur des biens d’équipement.

Cette solution, «une fois présentée à l’assuré est acceptée dans 40% des cas», note Franck Le Vallois, directeur de l’indemnisation, qui entend favoriser l’innovation en matière de gestion de sinistre en organisant début juillet un «Claimsathon». Ce concours, qui associe l’incubateur Paris Région Lab, récompensera les services conçus par des collaborateurs de l’entreprise.

Sensibiliser les équipes en interne

La diffusion de la culture digitale constitue la partie immergée de la transformation en cours au sein d’Allianz France. Depuis l’arrivée, il y a quasiment un an, de Virginie Fauvel en tant que membre du comité exécutif en charge du digital et du «market management», les lignes ont déjà beaucoup bougé en interne.

Création à La Défense d’un show-room pour se familiariser avec les outils nomades et les objets connectés, utilisation des réseaux sociaux en interne, formation des salariés et des réseaux de vente… Autant d’initiatives destinées à accélérer la transformation digitale. Prochaine étape : «Le lancement, début 2015, d’un incubateur digital pour accompagner les jeunes pousses», annonce Virginie Fauvel. Un projet qui permettra à l’assureur de «rester à la pointe de l’innovation» et qui pourrait aller jusqu’à «des prises de participation» dans ces jeunes entreprises.

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques Statutaires

CHU de Montpellier

24 septembre

34 - Montpellier

Souscription des contrats d'assurances.

Ville de Verberie

23 septembre

60 - VERBERIE

Souscription des contrats d'assurance

Ville de Magnac Laval

23 septembre

87 - MAGNAC LAVAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Digital : Allianz passe à la conduite automobile connectée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié